Bibliothèque Électronique Lac Saint-Pierre

La réintroduction du bar rayé : un jalon important de la restauration du fleuve

Robitaille, J. (2002). La réintroduction du bar rayé : un jalon important de la restauration du fleuve. [Publication gouvernementale]

[img]
Prévisualisation
Texte
Robitaille_2002_Bar-raye_population_restauration_A.pdf

Télécharger (584kB) | Prévisualisation

Résumé

Le bar rayé (Morone saxatilis) est une espèce typique des estuaires et du littoral de la côte est nord-américaine. Le bar est un poisson anadrome : c’est en eau douce qu’ont lieu la fraie, l’incubation et le développement initial de l’alevin. Les juvéniles dévalent ensuite vers les eaux saumâtres de l’estuaire pour s’y alimenter et croître pendant quelques années avant d’atteindre la maturité. Le bar rayé se nourrit d’abord de petits invertébrés, puis de poissons, à mesure qu’il gagne en taille. L’existence d’une population abondante de bar constitue un bon indicateur de l’état d’un fleuve et de son estuaire, car elle demande que soient remplies plusieurs conditions relatives à la qualité des habitats et à l’abondance des proies. Il faut d’abord que le bar ait accès, de la mer, à des segments fluviaux offrant les conditions de température et de courant adéquates pour la fraie, l’incubation des oeufs et le début de l’alevinage. Lorsque les alevins ont épuisé leurs réserves vitellines et doivent commencer à s’alimenter, il leur faut trouver dans l’eau du zooplancton — de minuscules invertébrés — en grande abondance, à défaut de quoi leur survie est très faible. Les individus qui ont traversé cette période critique d’environ un mois prennent la forme typique du bar, qu’ils conserveront jusqu’à l’âge adulte. À partir de ce stade, ils tolèrent mieux les variations des conditions ambiantes et voient leurs chances de survie s’accroître. Les poissons de plus de un an doivent compter sur une nourriture abondante — invertébrés ou poissons — pour leur croissance en estuaire. Les bars ont la particularité de voyager le long des côtes en bancs d’individus de même taille ; ils parcourent ainsi des dizaines de kilomètres par jour pour s’alimenter.

Type de document: Publication gouvernementale
Nombre de pages: 4
Éditeur: Saint-Laurent Vision 2000
Statut du texte intégral: Public
Mots-clés libres: Poisson anadrome, Bar rayé, Saint-Laurent, Population, Habitats, Pêche
Sujets: 2. Milieu physique > 2.4. Hydrologie
4. Faune > 4.1. Invertébré
4. Faune > 4.2. Poisson
7. Usages > 7.1. Pêche
Date de dépôt: 03 janv. 2017 15:58
Dernière modification: 03 janv. 2017 15:58
ISBN: 0-662-88129-X
URI: http://belsp.uqtr.ca/id/eprint/1005

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt
Coopérative de solidarité de la Réserve de la biosphère du Lac-Saint-Pierre
Concepteur de la BELSP : André Barabé, Ph. D.