Bibliothèque Électronique Lac Saint-Pierre

Caractérisation génétique des perchaudes (perca flavescens) du lac Saint-Pierre avec l'espaceur intergénétique (IGS) de l'ADN ribosomal et sa relation avec la croissance

Bélanger-Lépine, F. (2015). Caractérisation génétique des perchaudes (perca flavescens) du lac Saint-Pierre avec l'espaceur intergénétique (IGS) de l'ADN ribosomal et sa relation avec la croissance. [Thèse universitaire]

[img]
Prévisualisation
Texte
Bélanger-Lépine_2015_ Caractérisation_génétique_perchaudes_A.pdf

Télécharger (1MB) | Prévisualisation

Résumé

L'espaceur intergénique (IGS) de l'ADN ribosomal est associé à la transcription des gènes d'ARNr. Chez les invertébrés, l'hétérogénéité de la longueur de l'IGS causée par la variation du nombre de copies d'éléments de régulation serait liée à la croissance des organismes. Une étude antérieure effectuée sur l'IGS de la perchaude (Perca flavescens) au lac Saint-Pierre (LSP), a révélé la présence de deux allèles qui diffèrent par 1 kb due à la variation du nombre d'unités de répétition. Ceci fournit une occasion unique d'évaluer si cette hétérogénéité au niveau de la longueur de l'IGS est associée à la sélection et pourrait s'exercer dans les populations naturelles. L'objectif de cette étude était double. Le premier objectif était de déterminer si ces allèles sont soumis à une sélection génotypique tout en regardant, si la sélection s'exerce, ce qui se passe au niveau spatial et ontogénique. Le deuxième objectif était de déterminer si la longueur de l'IGS est liée à la croissance des individus, comme ce qui a été observé chez les invertébrés. Ce projet a été réalisé sur 353 perchaudes provenant de cinq populations naturelles différentes, soit celle du LSP ainsi que celles provenant de quatre autres lacs se trouvant à la limite du Bouclier canadien et des Basses terres du Saint-Laurent. Les résultats n'ont révélé aucun excès d'hétérozygote par rapport à un modèle de neutralité et il n'y avait aucune relation significative entre la longueur des IGS et la croissance à court terme des organismes. De plus, aucune sélection ne s'effectuait au niveau spatial et ontogénique. Par contre, les deux allèles (4 et 22) étaient toujours présents et dans les mêmes fréquences entre les populations échantillonnées. La valeur du Fst effectué sur l'IGS pour quantifier la différenciation génétique entre les différentes populations de perchaudes n'était pas significativement différente de zéro, contrairement à la valeur du FST effectué à partir des marqueurs neutres, les microsatellites (p = 0,1665). Ces résultats suggèrent qu'il s'agit d'un premier cas de sélection balancée qui agit sur une région régulatrice plutôt que sur une région codante. Par ailleurs, il s'agit d'une première démonstration de sélection balancée dans des populations naturelles et qui agit sur une région régulatrice, comme l'IGS.

Type de document: Thèse universitaire
Nombre de pages: 62
Éditeur: Université du Québec à Trois-Rivières
Lieu de publication: Trois-Rivières
Statut du texte intégral: Public
Mots-clés libres: Perchaudes, Perca flavescens, Sélection balancée, Espaceur intergénique (IGS), Lac Saint-Pierre, Croissance, Catégorisation génétique, ADN ribosomal
Sujets: 4. Faune > 4.1. Invertébré
4. Faune > 4.2. Poisson
8. Impacts et monitoring > 8.4. Population de perchaude
Date de dépôt: 24 janv. 2017 20:27
Dernière modification: 24 janv. 2017 20:28
URI: http://belsp.uqtr.ca/id/eprint/1022

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt
Coopérative de solidarité de la Réserve de la biosphère du Lac-Saint-Pierre
Concepteur de la BELSP : André Barabé, Ph. D.