Bibliothèque Électronique Lac Saint-Pierre

Déplacements, domaines vitaux, sélection et caractérisation des habitats des chevaliers cuivrés adultes dans le système du fleuve Saint-Laurent, Québec, Canada

Gariépy, S. (2008). Déplacements, domaines vitaux, sélection et caractérisation des habitats des chevaliers cuivrés adultes dans le système du fleuve Saint-Laurent, Québec, Canada. [Thèse universitaire]

[img]
Prévisualisation
Texte
Gariepy_2008_Habitats_chevaliers_cuivrés_Saint-Laurent_A.pdf

Télécharger (10MB) | Prévisualisation

Résumé

Le chevalier cuivré, une espèce unique au Québec, est menacé de disparition. D'importantes lacunes subsistent sur les connaissances de ses habitats essentiels, qui doivent impérativement être protégés pour assurer la pérennité de l'espèce. L'objectif général de ce mémoire était de documenter les déplacements, les domaines vitaux et les caractéristiques des habitats sélectionnés par les chevaliers cuivrés adultes dans le système du fleuve Saint-Laurent. Pour ce faire, nous avons réalisé un suivi télémétrique de 20 individus des mois d'avril à novembre 2004. Dans le premier chapitre, nous avons comparé les déplacements et la taille des domaines vitaux entre les sexes et les saisons dans le fleuve Saint-Laurent et ses tributaires. De la mi-mai au début juin, la majorité des poissons ont effectué des migrations de plus de 45 km pour atteindre les deux seules frayères connues dans la rivière Richelieu. Onze spécimens ont utilisé les deux frayères sur une période de 2 à 33 jours et une superficie de 0,02 et 0,03 km2. Après la fraye, la majorité des spécimens (12 / 20) ont établis leur domaine vitaux dans le Saint-Laurent entre le lac Saint-Pierre et le lac Saint-Louis, alors que d'autres ont plutôt utilisé les tributaires (rivières des Mille Îles, des Prairies et Richelieu). La période du cycle vital influençait le taux de déplacement qui variait entre 0,13 et 6,6 km/j. Les taux de déplacement moyens ne différaient pas entre les sexes pour toutes les périodes du cycle vital, sauf pendant la fraye où les femelles ont parcouru de plus grandes distances que les mâles. La taille des domaines vitaux saisonniers était majoritairement inférieure à 1 km2 et n'était pas influencée par la longueur ni le sexe des individus. Les résultats des déplacements suggèrent que les poissons du Richelieu et du fleuve ne forment qu'une seule population effective. Le maintien de la connectivité entre les habitats, la création de refuges fauniques et l'achat d'îles par intendance sont des stratégies potentielles pour assurer la protection des habitats identifiés. Dans le chapitre 2, nous avons déterminé les caractéristiques des habitats estivaux du chevalier cuivré dans le fleuve Saint-Laurent à partir d'un modèle écologique de sélection d'habitat. En nous basant sur le caractère sténophage de l'espèce exclusivement axé sur les mollusques, nous avons émis l'hypothèse que la présence de proies devrait influencer la sélection de ces habitats. L'hypothèse a été testée à l'aide de 252 localisations télémétriques de 11 spécimens suivis au cours de l'été, du 7 juillet au 30 septembre 2004. La disponibilité de leurs habitats a été déterminée par l'échantillonnage de 278 stations générées aléatoirement dans l'aire d'étude et de 14 271 stations modélisées à partir d'un modèle hydrodynamique à deux dimensions du fleuve Saint-Laurent. Le modèle de régression logistique développé a permis d'identifier quatre facteurs qui déterminent la sélection des habitats estivaux des chevaliers cuivrés, soit la présence de gastéropodes, la principale proie de l'espèce, la fine granulométrie du substrat, la faible vitesse de courant et la présence de dreissenidés. Toutes les localisations estivales des chevaliers cuivrés étudiés ont été répertoriées dans des herbiers aquatiques denses à proximité des berges ou dans les archipels de l'aire d'étude (Boucherville, Varennes, Lavaltrie-Contrecoeur). Ces herbiers correspondent au type d'habitat où sont retrouvées les plus fortes abondances de gastéropodes dans le fleuve Saint-Laurent, ce qui confirme l'hypothèse de départ. Cette étude a montré que les herbiers aquatiques du tronçon fluvial du fleuve Saint-Laurent constituent des habitats essentiels à l'alimentation des chevaliers cuivrés adultes au cours de l'été. Leur rareté et leur richesse en mollusques justifient leur protection intégrale et urgente pour assurer la survie de l'espèce.

Type de document: Thèse universitaire
Nombre de pages: 181
Éditeur: Université du Québec à Rimouski
Lieu de publication: Rimouski
Statut du texte intégral: Public
Mots-clés libres: Chevalier cuivré, Habitat, Espèce menacée, Fleuve Saint-Laurent, Déplacement, Frayères, Protection de l'habitat
Sujets: 2. Milieu physique > 2.4. Hydrologie
3. Végétation, milieux humides > 3.2. Herbier aquatique
4. Faune > 4.2. Poisson
5. Aménagements > 5.2. Conservation de l’habitat
8. Impacts et monitoring > 8.3. Espèces menacées
8. Impacts et monitoring > 8.7. Modélisations et indicateurs
Date de dépôt: 24 janv. 2017 20:22
Dernière modification: 24 janv. 2017 20:22
URI: http://belsp.uqtr.ca/id/eprint/1031

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt
Coopérative de solidarité de la Réserve de la biosphère du Lac-Saint-Pierre
Concepteur de la BELSP : André Barabé, Ph. D.