Bibliothèque Électronique Lac Saint-Pierre

Connectivité des larves de perchaude dans le fleuve Saint-Laurent

Larouche, T. (2015). Connectivité des larves de perchaude dans le fleuve Saint-Laurent. [Thèse universitaire]

[img]
Prévisualisation
Texte
Larouche_2015_Connectivité_larves_perchaude_Saint-Laurent_A.pdf

Télécharger (1MB) | Prévisualisation

Résumé

Jusqu’à tout récemment, la population de perchaude du lac Saint-Pierre (LSP) et de l’estuaire fluvial du Saint-Laurent faisait l’objet de pêches commerciales et sportives, mais depuis 2012, un moratoire interdisant toute forme de pêche a été instauré pour une période de cinq ans. Malgré la réduction de l’effort de pêche, l’effondrement du stock a été confirmé en 2011 et les perspectives de son rétablissement à court terme étaient faibles. La dégradation des habitats de reproduction et des aires d’alevinage a été identifiée comme l’une des principales causes qui empêche l’espèce de compléter son cycle de vie dans cette portion du fleuve Saint-Laurent. Chez les poissons, il est reconnu que la dispersion et la rétention des individus lors des jeunes stades de vie sont des mécanismes essentiels pour la régulation de l’abondance et la persistance des populations. En 2011, des larves de perchaude ont été échantillonnées dans le Saint-Laurent entre Montréal et Québec afin de localiser les principales sources de production et de quantifier les processus de dispersion/rétention des larves de perchaude. Pour ce faire, l’empreinte élémentaire au cœur de l’otolithe a été utilisée comme marqueur naturel du lieu de production des larves. Elle a été mesurée avec un spectromètre de masse couplée à un plasma inductif avec ablation au laser (LA-ICP-MS) chez des larves nouvellement écloses et chez d’autres plus âgées. L’origine des larves âgées a par la suite été estimée, ce qui a permis de quantifier la dispersion/rétention et ainsi, obtenir la contribution des diverses zones d’éclosion et des aires d’alevinage. Les résultats confirment que l’empreinte élémentaire de l’otolithe est représentative de l’habitat de la perchaude dans l’aire d’étude. Malgré la détérioration de ses habitats, le sud du LSP supporte encore des habitats essentiels pour les jeunes stades de vie de la perchaude. Ce secteur s’est avéré être l’une des principales sources de production larvaire de l’aire d’étude, suivie du secteur aval-sud. Ces secteurs se sont montrés être à la fois des zones d’éclosion et des aires d’alevinage pour les larves, où un niveau de rétention élevé y a aussi été observé. De plus, la dispersion s’avère aussi un mécanisme régulant la distribution des larves puisque d’importants couloirs de dispersion ont été identifiés entre les différents secteurs de l’aire d’étude. Ainsi, la rétention des larves en milieu littoral apparaît comme l’un des principaux processus régissant la distribution des larves sur la rive sud du LSP de même qu’en aval. La dispersion serait toutefois un mécanisme tout aussi important pour le soutien de la population. D’après ces résultats, la restauration des habitats de reproduction et de croissance apparaît être un prérequis au rétablissement de la population de perchaude du LSP et de l’estuaire fluvial. Cette étude souligne aussi l’importance de maintenir ou d’améliorer la connectivité entre les secteurs, mais aussi à plus petite échelle, entre les lieux de fraie et d’alevinage afin de relever l’abondance de la population.

Type de document: Thèse universitaire
Nombre de pages: 85
Éditeur: Université du Québec à Chicoutimi
Lieu de publication: Chicoutimi
Statut du texte intégral: Public
Mots-clés libres: Perchaude, Larve perchaude, Lac Saint-Pierre, Pêche commerciale, Pêche sportive, Moratoire, Habitat, Aire d'alevinage, Zone d'éclosion, Dispersion/rétention, Connectivité
Sujets: 1. Laboratoire de développement durable > 1.7. Environnement, écologie, écosystème
2. Milieu physique > 2.4. Hydrologie
4. Faune > 4.2. Poisson
5. Aménagements > 5.2. Conservation de l’habitat
7. Usages > 7.1. Pêche
8. Impacts et monitoring > 8.4. Population de perchaude
Date de dépôt: 26 janv. 2017 18:33
Dernière modification: 26 janv. 2017 18:33
URI: http://belsp.uqtr.ca/id/eprint/1040

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt
Coopérative de solidarité de la Réserve de la biosphère du Lac-Saint-Pierre
Concepteur de la BELSP : André Barabé, Ph. D.