Bibliothèque Électronique Lac Saint-Pierre

Analyse de la situation des milieux humides au Québec et recommandations à des fins de conservation et de gestion durable

Pellerin, S. et Poulin, M. (2013). Analyse de la situation des milieux humides au Québec et recommandations à des fins de conservation et de gestion durable. [Rapport – bilan]

[img]
Prévisualisation
Texte
Pellerin_2013_Analyse-situation-milieux-humides_A.pdf

Télécharger (3MB) | Prévisualisation

Résumé

Dans le cadre d’un mandat d’évaluation de la gestion des milieux humides au Québec, émis par le ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs du Québec, le travail d’un groupe de chercheurs du Centre des Sciences de la Biodiversité du Québec a permis d’établir les constats suivants. 1) La superficie totale de milieux humides (MH) au Québec est de 189 593 km2, soit 12,5 % de la province. La grande majorité (85 %) des MH du Québec sont des tourbières. Dans les Basses-terres du Saint-Laurent (BTSL), les MH couvrent 9,5 % du territoire. 2) Les cartes détaillées des MH et celles des MH potentiels sont de bons outils de planification régionale qui doivent être utilisées conjointement pour pallier aux erreurs cartographiques présentes dans les deux outils, notamment en ce qui a trait aux MH forestiers. 3) Au total, 15 313 km2 de MH font partie d’une aire protégée, soit 8 % de la superficie des MH du Québec. Dans les BTSL, 12 % des MH sont protégés. 4) L’étude cartographique a révélé qu’au moins de 567 km2 de MH ont été perturbés dans les BTSL sur une période d’environ 22 ans, soit 19 % de la superficie totale des MH des BTSL. Les activités agricoles et sylvicoles sont les principales sources de perturbations, représentant respectivement 44 % et 26 % des superficies perturbées totales. Les activités industrielles et commerciales et le développement résidentiel comptent pour environ 9 % des pertes de MH. 5) Dans la période du 30 novembre 2006 au 31 mars 2010 (3 ans et 4 mois), 558 certificats d’autorisation (CA) ont été émis en vertu du deuxième alinéa de l’article 22 de la Loi sur la qualité de l’environnement (L.Q.E.). Au total, 808 milieux humides étaient touchés par ces CA et les superficies affectées totalisaient 2 870 ha. 6) Seulement 15 ha des 2 870 ha affectés ont été compensés (restauration ou création), ce qui a induit une perte nette de 2 855 ha (> 99 %). Les pratiques de compensation actuelle sont donc nettement insuffisantes pour atteindre un objectif d’aucune perte nette. 7) La majorité des CA émis concerne des projets de type résidentiel (65 % des demandes). Les activités agricoles et forestières sont presqu’absentes des CA analysés, deux secteurs d’activité pourtant assujettis au deuxième alinéa de l’article 22 de la L.Q.E., et qui se sont révélées les deux sources les plus importantes de perturbations de milieux humides selon l’analyse cartographique des perturbations.

Type de document: Rapport – bilan
Type de document ou de rapport: Autres
Nombre de pages: 104
Éditeur: Centre de la Science de la Biodiversité du Québec (CSBQ)
Statut du texte intégral: Public
Mots-clés libres: Milieux humides, Conservation, Gestion durable, Cartographie, Perturbation, Environnement, Activité agricole, Développement résidentiel
Sujets: 1. Laboratoire de développement durable > 1.7. Environnement, écologie, écosystème
3. Végétation, milieux humides > 3.3. Marais
3. Végétation, milieux humides > 3.4. Prairie humide
3. Végétation, milieux humides > 3.5. Marécage
3. Végétation, milieux humides > 3.6. Forêt
6. Milieu humain > 6.2. Agriculture
6. Milieu humain > 6.5. Urbanisation
Date de dépôt: 27 févr. 2017 16:34
Dernière modification: 27 févr. 2017 16:34
URI: http://belsp.uqtr.ca/id/eprint/1135

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt
Coopérative de solidarité de la Réserve de la biosphère du Lac-Saint-Pierre
Concepteur de la BELSP : André Barabé, Ph. D.