Bibliothèque Électronique Lac Saint-Pierre

Aménagement du chenal de la baie Millette

Comité ZIP du lac Saint-Pierre (2006). Aménagement du chenal de la baie Millette. [Documents régionaux]

[img]
Prévisualisation
Texte
Comité ZIP LSP_2006_Aménagement _baie Millette_A.pdf

Télécharger (6MB) | Prévisualisation

Résumé

Faisant partie des nombreuses îles du même archipel, le chenal de la baie Millette se retrouve sur la rive sud du lac Saint-Pierre, immédiatement à l'extrémité est de l'île du Moine. Les îles Millette, Stranham et Raisins présentent toutes trois des habitats similaires. On y trouve ainsi une portion boisée, composée surtout de saules fragiles et d'érables argentés, une prairie à phalaris roseau et une zone de marais où domine principalement le scirpe fluviatile. En raison de leur faible topographie, ces îles basses sont inondées lors des crues printanières et constituent ainsi des habitats à fort potentiel pour plusieurs espèces de poissons et pour le rat musqué. Ces îles ont d'ailleurs été désignées comme prioritaires par le Fonds de restauration de l’habitat du poisson. Le marais à phalaris présente un attrait possible comme habitat pour la sauvagine. Dans les années 80, des travaux de dragage ont été effectués dans le but d’améliorer les habitats sauvaginiers et les terres agricoles. Malheureusement, ces ouvrages ont nui à la libre circulation du poisson (Benoît et al., 1988). L’apport de sédiments lors de ces travaux et la mise en place de digues ont considérablement engorgé les chenaux. Au fil des ans, une partie du lit du chenal s'est progressivement coupée du chenal aux Raisins, diminuant sérieusement l'efficacité de cette frayère naturelle. Les travaux visent donc à redonner la possibilité aux jeunes poissons de sortir du chenal Milette en temps opportun, pour migrer vers les aires d'alimentation du lac Saint-Pierre où ils vont poursuivre leur croissance. Pour ce faire, il faut s'assurer qu'il y ait une communication entre le chenal Milette et celui de l'île aux Raisins au moins jusqu'à ce que la majorité des jeunes poissons, issus de la fraie printanière, aient acquis leur mobilité, soit vers le milieu de juin. Actuellement cette partie de chenal s'assèche trop rapidement après la fraie printanière. D'autre part, d'autres espèces fauniques, dont la sauvagine et les batraciens, profiteront inévitablement de cet aménagement. En novembre 2004, la Baie Millette était pratiquement à sec puisque l’apport en eau était presque nul (voir photo). Lors des crues printanières, la baie est recouverte d’eau à 70 %, soit 75 hectares, tandis qu’au cours de la période d’étiage, la baie est recouverte d’eau stagnante à 10 %, soit dix hectares. Suite aux travaux d’aménagement, nous croyons que la baie Millette devrait être couverte à 100 % lors de la crue printanière, soit 108 hectares alors que la superficie devrait atteindre 50 % pendant la période d’étiage. Ces chiffres sont, sous toute réserve, selon les facteurs abiotiques (contrôle des niveaux d’eau, les pluies, etc.). Avec le creusage du chenal, les poissons auront accès aux frayères et pourront y entrer et en sortir librement. En outre, la circulation de l’eau pourra continuer d’offrir des habitats de très bonnes qualités. Finalement, les bénéfices se feront sentir rapidement puisque le milieu est particulièrement riche et que la végétation favorisant la fraie s’implantera rapidement, soit, vraisemblablement, après une saison de croissance. De plus, ces îles ont un statut de protection par Saint-Laurent Vision 2000 (Environnement Canada).

Type de document: Documents régionaux
Type de documents régionaux: Rapport-statistique
Type de manifestation: Autre
Nombre de pages: 22
Lieu de publication: Louiseville
Statut du texte intégral: Public
Mots-clés libres: Aménagement, Creusage du chenal, Connectivité, Chenal de la baie Millette, Îles Millette, Stranham et Raisins, Habitats, Poissons
Sujets: 2. Milieu physique > 2.4. Hydrologie
3. Végétation, milieux humides
3. Végétation, milieux humides > 3.3. Marais
4. Faune > 4.2. Poisson
5. Aménagements > 5.2. Conservation de l’habitat
Date de dépôt: 10 avr. 2017 14:25
Dernière modification: 08 nov. 2017 21:12
URI: http://belsp.uqtr.ca/id/eprint/1157

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt
Coopérative de solidarité de la Réserve de la biosphère du Lac-Saint-Pierre
Concepteur de la BELSP : André Barabé, Ph. D.