Bibliothèque Électronique Lac Saint-Pierre

Inventaire des problématiques d’usages et de ressources du Saint-Laurent en lien avec les activités agricoles

Canards Illimités Canada, Stratégies Saint-Laurent (2004). Inventaire des problématiques d’usages et de ressources du Saint-Laurent en lien avec les activités agricoles. [Publication gouvernementale]

[img]
Prévisualisation
Texte
Environnement Québec_2004_Rapport_usages_activités_agricoles_SL_A.pdf

Télécharger (1MB) | Prévisualisation

Résumé

Au Québec, depuis quelques décennies, la spécialisation et l’intensification des pratiques agricoles ont entraîné une augmentation des pressions sur l’environnement et une détérioration de la qualité de l’eau et des habitats fauniques. Cependant, la relation qui existe entre les pratiques agricoles et l’état des écosystèmes du Saint-Laurent est peu documentée. Ainsi, il n’existe aucun inventaire des problématiques d’usages et de ressources du Saint-Laurent en lien avec les activités agricoles. Afin d’améliorer l’efficacité des politiques et stratégies environnementales du ministère de l’Environnement du Québec et pour mieux planifier ses interventions pour le secteur d’activités agricoles en vue de la protection des écosystèmes du Saint-Laurent, Canards Illimités Canada (CIC) et Stratégies Saint-Laurent (SSL) ont formé un consortium afin de réaliser un inventaire de ces problématiques. Stratégies Saint-Laurent a visité 10 des 11 comités ZIP concernés par le projet afin de recueillir divers types d’information tels le nom et la localisation des sites problématiques, le type de pression présente et les usages de même que les habitats fauniques perdus ou perturbés en raison des activités agricoles. L’ensemble des informations recueillies a été saisi par Canards Illimités Canada dans une base de données à références spatiales dans laquelle d’autres renseignements provenant de fichiers numériques ont également été compilés. Par la suite, un outil d’aide à la prise de décision, sous la forme d’un modèle de priorisation, a été développé par Canards Illimités Canada afin d’orienter le ministère de l’Environnement du Québec et ses partenaires dans leurs projets d’intervention et les processus d’acquisition de connaissances en regard des activités agricoles et de leurs impacts sur les écosystèmes du Saint-Laurent. Des problématiques d’usages et de ressources du Saint-Laurent en lien avec les activités agricoles ont été répertoriées dans 111 sites. Les types de pressions le plus couramment rencontré sont la contamination bactériologique (n = 84), les problèmes d’érosion du sol et des berges (n = 52), la contamination chimique (n = 42), les mauvais aménagements du territoire (n = 30) et les problèmes d’eutrophisation (n = 12). Le lac Saint-Pierre constitue le lieu le plus affecté par ces différents types de pression. En ce qui a trait aux pertes d’usages, ce sont celles liées à la chasse et/ou la pêche qui sont les plus fréquentes (n = 44), suivies des loisirs nautiques (n = 37), de la pêche commerciale (n = 36) et de la collecte des mollusques (36). Toutes ces pertes d’usages sont encore une fois concentrées principalement au lac Saint-Pierre, à l’exception de la problématique reliée à la collecte de mollusques, qui se retrouve spécifiquement dans l’estuaire d’eau salée et dans la baie des Chaleurs. Au niveau de l’utilisation du territoire, c’est principalement dans la portion fleuve du Saint-Laurent, particulièrement sur la rive sud, que les cultures à grand interligne occupent les plus fortes proportions des bassins versants. Par ailleurs, la densité animale par bassin versant est maximale sur les deux rives de la portion fleuve du Saint-Laurent ainsi que sur la rive sud de l’estuaire d’eau douce. Les sites identifiés comme étant les plus prioritaires (priorité A) en regard des interventions et des acquisitions de connaissances selon le modèle de priorisation CIC sont surtout concentrés sur les deux rives de la portion fleuve du Saint-Laurent, principalement au lac Saint-Pierre et plus en amont. Une attention particulière devrait donc être portée au lac Saint-Pierre ainsi qu’en amont de celui-ci, mais également dans l’estuaire d’eau douce, où, depuis quelques années, le déboisement et la conversion d’usages de ces superficies vers l’agriculture constituent une menace croissante pour l’intégrité des habitats fauniques et la qualité de l’eau.

Type de document: Publication gouvernementale
Nombre de pages: 22
Statut du texte intégral: Public
Mots-clés libres: Problématiques d'usages, Inventaire, Activités agricoles, Qualité de l'eau, Habitat faunique, Écosystème, Usage, Ressource, Modèle de priorisation, Outil d'aide à la décision
Sujets: 1. Laboratoire de développement durable > 1.7. Environnement, écologie, écosystème
2. Milieu physique > 2.4. Hydrologie
5. Aménagements > 5.2. Conservation de l’habitat
6. Milieu humain > 6.2. Agriculture
7. Usages
8. Impacts et monitoring > 8.1. Qualité de l’eau
8. Impacts et monitoring > 8.7. Modélisations et indicateurs
Date de dépôt: 17 avr. 2017 19:21
Dernière modification: 17 avr. 2017 19:21
URI: http://belsp.uqtr.ca/id/eprint/1172

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt
Coopérative de solidarité de la Réserve de la biosphère du Lac-Saint-Pierre
Concepteur de la BELSP : André Barabé, Ph. D.