Bibliothèque Électronique Lac Saint-Pierre

Influence des macrophytes sur la production du mercure gazeux dissous dans le marais de la baie St-François (lac St-Pierre, Québec, CANADA)

Laroulandie, J. (2004). Influence des macrophytes sur la production du mercure gazeux dissous dans le marais de la baie St-François (lac St-Pierre, Québec, CANADA). [Thèse universitaire]

[img]
Prévisualisation
Texte
Laroulandie_2004_mémoire_macrophytes_baie_St-François_A.pdf

Télécharger (9MB) | Prévisualisation

Résumé

Dans les marécages, la présence de macrophytes et d'organismes associés peut influencer le cycle du mercure selon trois voies : 1) favoriser les conditions de méthylation du mercure par les bactéries et les épiphytes ; 2) promouvoir les conditions de réduction du Hg (II) en Hg (0) volatile par les bactéries, les macrophytes ou les épiphytes associées ; 3) affecter le budget régional du Hg à leur mort, transférant le Hg particulaire lors de marnage. Dans le contexte du rôle des macrophytes dans la production du mercure dissous gazeux (MGD, formé principalement de Hg°), le premier objectif de l'étude était d'établir si les bancs de macrophytes in situ sont des sites producteurs de MGD. Nous avons conduit nos études à la baie St. François, un marécage du lac St-Pierre, lac fluvial du fleuve St-Laurent. Les profils en profondeur de MGD ont été mesurés dans trois types de macrophytes (plantes émergentes, flottantes et submergées) et une zone sans macrophytes. Deuxièmement pour affirmer la compréhension de l'influence des macrophytes submergées, des expériences en bouteilles ont été réalisées avec des branches de Ceratophyllum sp. disposées dans des échantillons d'eau de surface incubées au soleil ou au noir. L'étude in situ des différents bancs de macrophytes suggère que les concentrations de MGD sont influencées au cours de la saison par la l’intensité lumineuse, la pénétration lumineuse, l’oxygène, le carbone organique et le type de macrophyte. Les expériences d'incubation nous ont montré le rôle inattendu de Ceratophyllum sp.. En effet les incubations au soleil ou au noir ont montré que Ceratophyllum sp. serait capable de freiner la production de MGD en adsorbant ou absorbant le Hg(II) et de diminuer la quantité de MGD dans l’eau en oxydant, en adsorbant ou absorbant Hg°. Les mesures in situ et les incubations de sédiments ont montré le potentiel réducteur des sédiments dans une eau anoxique. Ce potentiel semble impliquer les processus abiotiques de réduction (influence des surfaces) et les processus biotiques (bactéries).

Type de document: Thèse universitaire
Nombre de pages: 114
Éditeur: Université du Québec INRS-ETE
Statut du texte intégral: Public
Mots-clés libres: Marécages, Macrophytes, Cycle du mercure, Mercure dissous gazeux (MGD), Bactéries, Épiphytes, Sédiments, Baie Saint-François
Sujets: 2. Milieu physique > 2.4. Hydrologie
3. Végétation, milieux humides
3. Végétation, milieux humides > 3.5. Marécage
8. Impacts et monitoring > 8.1. Qualité de l’eau
Date de dépôt: 18 avr. 2017 20:48
Dernière modification: 18 avr. 2017 20:48
URI: http://belsp.uqtr.ca/id/eprint/1181

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt
Coopérative de solidarité de la Réserve de la biosphère du Lac-Saint-Pierre
Concepteur de la BELSP : André Barabé, Ph. D.