Bibliothèque Électronique Lac Saint-Pierre

État des populations de sauvagine du Québec, 2009

Lepage, C. et Bordage, D. (2013). État des populations de sauvagine du Québec, 2009. [Publication gouvernementale]

[img]
Prévisualisation
Texte
Lepage & Bordage_2013_ état_populations_sauvagine_2009_A.pdf

Télécharger (3MB) | Prévisualisation

Résumé

L’état des populations de sauvagine du Québec, 2009 entend faire le point sur la situation des espèces de sauvagine au Québec. À cette fin, chacune des 37 espèces présentes annuellement (comme nicheur, migrateur ou hivernant) dans la province fait l’objet d’un texte qui dresse le bilan de sa présence saisonnière, met en perspective la tendance de sa population aux échelles continentale et québécoise, décrit ses enjeux de conservation et souligne l’importance du rôle du Québec envers cette espèce. La tribu des Anserini (oies) compte six espèces observées de façon régulière au Québec. La Bernache du Canada est toutefois la seule espèce qui y niche couramment, en plus d’être un migrateur abondant. Au moment des migrations, tandis que l’Oie des neiges (Grande sous-espèce) et la Bernache cravant passent en grand nombre, l’Oie rieuse, l’Oie de Ross, l’Oie des neiges (Petite sous-espèce) et la Bernache de Hutchins sont plutôt observées en petit nombre. La tribu des Cygnini (cygnes) compte deux espèces nicheuses au Québec, mais seul le Cygne siffleur y est un nicheur régulier. Le Cygne tuberculé, malgré une mention de nidification exceptionnelle, est surtout observé de façon marginale et irrégulière. La tribu des Anatini (canards barboteurs) compte neuf espèces qui nichent régulièrement au Québec. Alors que la plupart des espèces de cette tribu sont davantage originaires des Prairies (Canard chipeau, Canard d’Amérique, Canard colvert, Sarcelle à ailes bleues, Canard souchet et Canard pilet), le Canard noir, le Canard branchu et la Sarcelle d’hiver sont intimement liés au milieu forestier. Le Canard noir niche exclusivement dans le nord-est de l’Amérique du Nord. La tribu des Aythyini (canards plongeurs d’eau douce) compte cinq espèces observées régulièrement au Québec. Surtout associés aux Prairies de l’Ouest, le Fuligule à dos blanc (migrateur seulement) et le Fuligule à tête rouge sont donc plutôt présents marginalement dans la province. Tandis que le Fuligule milouinan et le Petit Fuligule nichent davantage dans la moitié septentrionale, le Fuligule à collier a une répartition assez uniforme au Québec et présente, par conséquent, des effectifs très nombreux. La tribu des Mergini (canards de mer) compte treize espèces qui nichent régulièrement au Québec; plusieurs y hivernent également. Il s’agit d’un groupe très varié, caractérisé par une utilisation du milieu marin durant une bonne partie du cycle annuel. La Macreuse à front blanc, le Petit Garrot, le Garrot à œil d’or, le Garrot d’Islande, le Harle couronné et le Grand Harle préfèrent nicher dans la forêt boréale. L’Eider à tête grise, l’Arlequin plongeur, la Macreuse brune, la Macreuse à bec jaune, le Harelde kakawi et le Harle huppé fréquentent plutôt la taïga ou la toundra, et l’Eider à duvet niche en colonie en milieu insulaire et côtier. Deux espèces de Mergini ont le statut « préoccupant » sur la Liste des oiseaux en péril au Canada : l’Arlequin plongeur (Population de l’Est) et le Garrot d’Islande (Population de l’Est). Enfin, la tribu des Oxyurini (canards à queue dressée) compte une seule espèce au Québec, nicheuse de surcroît, l’Érismature rousse. Les espèces de sauvagine pour lesquelles le Québec a une responsabilité importante – fondée sur la proportion d’effectifs nicheurs ou migrateurs québécois par rapport aux effectifs nord-américains – sont les suivantes : Oie des neiges (Grande sous-espèce), Bernache cravant (Population de l’Atlantique), Bernache du Canada (Populations de l’Atlantique et de l’Atlantique Nord), Canard noir, Eider à duvet (sous-espèces dresseri et borealis), Arlequin plongeur (Population de l’Est), Macreuse à bec jaune, Garrot d’Islande (Population de l’Est), Harle couronné, Grand Harle et Harle huppé.

Type de document: Publication gouvernementale
Nombre de pages: 133
Éditeur: Environnement Canada
Lieu de publication: Québec
Statut du texte intégral: Public
Mots-clés libres: Population de sauvagine, 37 espèces, Oiseau en péril, Effectif nicheur, Espèces migratrices, Oie, Cygnes, Canards barboteurs, Canards plongeurs d’eau douce
Sujets: 4. Faune > 4.4. Oiseaux
8. Impacts et monitoring > 8.2. Études de suivi
8. Impacts et monitoring > 8.3. Espèces menacées
Date de dépôt: 18 avr. 2017 21:11
Dernière modification: 27 oct. 2017 20:19
ISBN: 978-1-100-96217-7
URI: http://belsp.uqtr.ca/id/eprint/1182

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt
Coopérative de solidarité de la Réserve de la biosphère du Lac-Saint-Pierre
Concepteur de la BELSP : André Barabé, Ph. D.