Bibliothèque Électronique Lac Saint-Pierre

Plan d'affection du territoire public - Mauricie

Ministère des Ressources naturelles et de la Faune (2012). Plan d'affection du territoire public - Mauricie. [Publication gouvernementale]

[img]
Prévisualisation
Texte
MRNF_2012_Plan_affectation_Mauricie_A.pdf

Télécharger (13MB) | Prévisualisation

Résumé

Le Plan d’affectation de la Mauricie propose plusieurs orientations gouvernementales destinées à s’assurer d’un développement harmonieux du territoire. Ces orientations sont appliquées à des zones d’affectation qui présentent des caractéristiques particulières justifiant les choix retenus en matière de protection et d’utilisation du territoire public. Ces choix d’affectation regroupent des intentions, des vocations territoriales et des objectifs spécifiques pour chacune des 31 zones qui composent le territoire mauricien. Ces choix d’affectation se traduisent parfois dans la reconduction ou la bonification de certains droits ou de statuts existants. Également, ils circonscrivent, par le zonage du territoire public, plusieurs potentiels et projets jugés significatifs ou importants à l’échelle régionale. En Mauricie, les potentiels et les projets fort nombreux favorisent l’élaboration d’un plan d’affectation du territoire public (PATP) qui laisse une place relativement importante à des territoires caractérisés par des créneaux en émergence qui sont porteurs d’avenir. Dans ce contexte, les choix d’affectation viennent encourager une plus grande diversification de l’utilisation économique et sociale du territoire public tout en prenant en compte les impératifs liés à la protection de la faune, de la biodiversité et de l’environnement en général. Dans cette approche, le Plan d’affectation du territoire public de la Mauricie accorde, par exemple, une place de premier plan au développement du récréotourisme afin de soutenir des créneaux prometteurs pour la région, dont l’écotourisme, le tourisme d’aventure, l’hébergement commercial haut de gamme et la villégiature. Dans le même ordre d’idées, des territoires sont envisagés afin de relever des défis liés au développement de l’agroforesterie, de l’hydroélectricité et, éventuellement, à celui de l’énergie éolienne. Le PATP de la Mauricie alloue une place plus importante à plusieurs territoires à vocation de protection, comme en fait foi l’intégration de neuf nouvelles réserves de biodiversité projetées et de trois territoires d’intérêt destinés à cette fin dans la Stratégie québécoise sur les aires protégées, coordonnée par le ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs (MDDEP). Ces réserves de biodiversité projetées et territoires d’intérêt sont répartis à la grandeur du territoire public. Ceux-ci permettent à la Mauricie de rattraper un retard important accumulé depuis de nombreuses années en matière de protection de la biodiversité où seuls le parc national du Canada de la Mauricie, les réserves écologiques et les habitats fauniques légalement désignés étaient protégés. En plus des réserves de biodiversité projetées, le PATP intègre des projets d’écosystèmes forestiers exceptionnels, un projet de refuge faunique ainsi qu’un projet de réserve écologique. À ceux-ci s’ajoutent les refuges biologiques, des îlots de forêts mûres et surannées protégés en vertu du la Loi sur les forêts, inscrits au Registre des aires protégées du ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs (MDDEP). D’autres refuges biologiques pourront être inscrits au Registre lorsque le ministère des Ressources naturelles et de la Faune aura pris les dispositions requises pour augmenter leur niveau de protection. En janvier 2011, les zones existantes et projetées vouées à la protection, qui sont reconnues dans le PATP, représentent 8 % de la superficie totale du territoire public, les 92 % restants étant voués à l’utilisation du territoire. Dans quelques cas, les orientations proposées dans certaines zones d’utilisation viendront limiter certaines activités afin de privilégier certains usages, par exemple, le récréotourisme, les bleuetières de type forêt/bleuet et éventuellement l’énergie éolienne. Dans d’autres cas, tels les territoires fauniques structurés, des modalités propres à ces zones viendront accorder, au-delà de la réglementation existante, des dispositions particulières en faveur de la protection et de la mise en valeur de la faune. En ce qui concerne la mise en place de certaines zones de protection stricte, celles-ci auront un effet limitatif, voire d’exclusion de certaines activités non compatibles avec cette vocation. Le PATP de la Mauricie permettra d’orienter les partenaires régionaux dans leur planification sectorielle. Il contribuera aussi de façon notable à alimenter le Plan régional de développement intégré des ressources et du territoire (PRDIRT) de la Mauricie dans le contexte de l’approche intégrée et régionalisée (AIR) du ministère des Ressources naturelles et de la Faune (MRNF).

Type de document: Publication gouvernementale
Nombre de pages: 422
Éditeur: Ministère des Ressources naturelles et de la Faune, Direction des affaires régionales et du soutien aux opérations Énergie, Mines et Territoire
Lieu de publication: Québec
Statut du texte intégral: Public
Mots-clés libres: Lac Saint-Pierre, Plan d'affection, Territoire public, Mauricie, 31 zones, Orientations gouvernementales, Développement du territoire, Protection de la biodiversité, Récréotourisme
Sujets: 1. Laboratoire de développement durable > 1.5. Société, qualité de vie, santé, sécurité
1. Laboratoire de développement durable > 1.6. Économie, emplois, biens et services
1. Laboratoire de développement durable > 1.7. Environnement, écologie, écosystème
4. Faune
5. Aménagements > 5.2. Conservation de l’habitat
5. Aménagements > 5.6. Projets de mise en valeur
7. Usages > 7.5. Écotourisme
Date de dépôt: 22 avr. 2017 15:34
Dernière modification: 22 avr. 2017 15:34
ISBN: 978-2-550-64475-0
URI: http://belsp.uqtr.ca/id/eprint/1197

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt
Coopérative de solidarité de la Réserve de la biosphère du Lac-Saint-Pierre
Concepteur de la BELSP : André Barabé, Ph. D.