Bibliothèque Électronique Lac Saint-Pierre

Intégration du concept de capacité de support d’un plan d’eau aux apports en phosphore à l’aménagement du territoire au Québec : Réalité ou utopie ?

Laniel, M. (2008). Intégration du concept de capacité de support d’un plan d’eau aux apports en phosphore à l’aménagement du territoire au Québec : Réalité ou utopie ? [Thèse universitaire]

[img]
Prévisualisation
Texte
Laniel_2008_Capacité support_plan_eau_mémoire_A.pdf

Télécharger (2MB) | Prévisualisation

Résumé

Ce mémoire a comme objectif de présenter une revue de la littérature et une analyse comparative des différents modèles existants pour le calcul de la capacité de support d’un plan d’eau aux apports en phosphore. Ce document a aussi pour but d’évaluer les différentes options pour l’utilisation de ce genre d’outil au Québec, ainsi que d’amorcer une réflexion sur les applications possibles de ce concept au niveau local, en lien avec l’aménagement du territoire des bassins versants. L’analyse comparative des modèles théoriques, combinée à la réflexion d’acteurs clés impliqués actuellement dans un processus qui consiste à tester leur utilisation dans les Laurentides au Québec, a permis de mettre en relief l’importance de calibrer les modèles régionalement. De plus, certains avantages semblent résider dans l’utilisation d’un modèle de nature empirique afin d’effectuer les prédictions sur les apports naturels et totaux en phosphore pour les lacs de cette région. Par contre, l’utilisation d’une approche de type « bilan de masse », s’avère tout de même indispensable afin de relativiser l’importance des différents apports anthropiques en phosphore du bassin versant. Dans l’avenir, l’utilisation de tels modèles permettra possiblement de justifier certaines mesures restrictives au développement des bassins versants, qui pourront s’insérer parmi les outils d’urbanisme actuels. Ce sont principalement les municipalités qui détiennent les pouvoirs nécessaires afin d’intégrer les prescriptions découlant de ce genre d’analyse à l’aménagement du territoire des bassins versants. Plusieurs outils d’urbanisme, tels que les plans d’aménagement d’ensemble (PAE) ou bien les règlements de zonage et de lotissement, semblent donner assez de latitude afin de permettre aux municipalités d’intervenir en ce sens. Toutefois, les modèles de capacité de support ne pourront pas être utilisés afin de calculer un nombre précis d’habitations qu’il est possible de construire dans le bassin versant d’un lac.

Type de document: Thèse universitaire
Nombre de pages: 274
Éditeur: Université de Montréal
Statut du texte intégral: Public
Mots-clés libres: Capacité de support, Modèles, Phosphore, Aménagement du territoire, Eutrophisation, Bassin versant, Urbanisme, Municipalité
Sujets: 5. Aménagements
6. Milieu humain > 6.5. Urbanisation
8. Impacts et monitoring > 8.1. Qualité de l’eau
8. Impacts et monitoring > 8.6. Synthèse des connaissances
8. Impacts et monitoring > 8.7. Modélisations et indicateurs
Date de dépôt: 15 nov. 2017 15:22
Dernière modification: 15 nov. 2017 15:22
URI: http://belsp.uqtr.ca/id/eprint/1292

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt
Coopérative de solidarité de la Réserve de la biosphère du Lac-Saint-Pierre
Concepteur de la BELSP : André Barabé, Ph. D.