Bibliothèque Électronique Lac Saint-Pierre

La gestion durable des eaux de pluie, Guide de bonnes pratiques sur la planification territoriale et le développement durable

Boucher, I. (2010). La gestion durable des eaux de pluie, Guide de bonnes pratiques sur la planification territoriale et le développement durable. [Matériel éducatif]

[img]
Prévisualisation
Texte
MARMOT_2010_Gestion_durable_eaux_pluie_P.pdf

Télécharger (12MB) | Prévisualisation

Résumé

Une gestion durable des eaux de pluie permet de restreindre les impacts de l’urbanisation. Notre façon d’occuper le territoire a des impacts significatifs et de plus en plus importants sur notre environnement. Nos édifices, nos modes de déplacement et nos habitudes de vie contribuent considérablement à l’empreinte écologique* de nos collectivités. On connaît maintenant les impacts négatifs de nos modes d’urbanisation : augmentation des émissions de gaz à effet de serre, pollution de l’eau, de l’air, des sols, perte de biodiversité, pour n’en nommer que quelques-uns. Face à ces impacts, différentes stratégies issues de théories contemporaines tels la « croissance intelligente », l’urbanisme écologique, le développement durable et l’écologie urbaine sont mises de l’avant. Parmi elles, la gestion durable des eaux de pluie* (GDEP), qui met à profit la nature pour gérer les eaux de ruissellement. Cette approche est de plus en plus répandue en Europe, aux États-Unis et dans plusieurs provinces canadiennes. De quelles façons les municipalités québécoises peuvent-elles mettre en œuvre cette nouvelle approche? Quel rôle devraient-elles jouer dans ce domaine? L’objectif du document est de sensibiliser les acteurs du milieu municipal et les professionnels de l’aménagement du territoire à cette nouvelle approche. Les références qu’il fournit permettent de mettre en œuvre des dispositifs de gestion durable des eaux de pluie adaptés au contexte québécois. Son contenu vise à préciser, au sein d’une collectivité, les besoins en matière de GDEP et à proposer des pratiques novatrices multidisciplinaires dans le contexte d’un développement plus durable. Grâce à différentes stratégies d’aménagement, la gestion durable des eaux de pluie, telle qu’elle apparaît ici, vise à simuler les conditions hydrologiques antérieures au développement du territoire, dans le but ultime de restreindre les impacts de l’urbanisation, d’améliorer la qualité de vie des collectivités et de rentabiliser les investissements publics. La démarche de valorisation des eaux de pluie et de ruissellement s’inscrit dans le courant de la Politique nationale de l’eau (PNE), adoptée en 2002 par le gouvernement du Québec pour assurer la protection de cette ressource unique, dans une perspective de développement durable. De fait, cette démarche participe à la protection de la qualité de l’eau ainsi que des écosystèmes aquatiques et à l’amélioration de la gestion des services d’eau. De façon plus précise (engagement no 41 de la PNE), la gestion durable des eaux de pluie rejoint l’atteinte des objectifs environnementaux de qualité des cours d’eau, qualité qui est notamment compromise par les rejets urbains en temps de pluie (débordements de réseaux unitaires et des émissaires pluviaux).Ce guide de bonnes pratiques introduit le concept de gestion durable des eaux de pluie dans la section 2. Suivent les avantages pour les municipalités de revoir leur approche de gestion des eaux pluviales (section 3). Le texte propose ensuite une démarche pour une gestion durable des eaux de pluie (section 4). La section 5 porte sur les mesures de gestion durable des eaux de pluie pouvant être aménagées et sur les stratégies d’aménagement pour réduire l’imperméabilisation des sols. Le Guide promeut, dans la section 6, l’emploi d’outils favorisant une gestion durable des eaux de pluie tout particulièrement en référence à des mécanismes de la Loi sur l’aménagement et l’urbanisme. Les outils proposés traitent de planification territoriale et de réglementation, des modes de promotion et de sensibilisation, des dispositions fiscales et financières ainsi que des initiatives municipales. Enfin, la section 7 du Guide présente des pratiques québécoises intéressantes sous certains aspects particuliers. D’une part, certains des projets présentés sont uniques au Québec; leur caractère innovant nous a paru d’autant plus pertinent qu’il s’agit d’expériences sur le terrain permettant de valider les critères de conception en fonction de notre climat nordique. D’autre part, les outils d’urbanisme utilisés par les municipalités concernées pour favoriser la gestion durable des eaux de pluie pourraient en inspirer d’autres.

Type de document: Matériel éducatif
Nombre de pages: 120
Éditeur: Ministère des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire (MAMROT)
Statut du texte intégral: Public
Mots-clés libres: Gestion durable, Eau de pluie, Urbanisation, Hydrologie, Municipalité, Qualité de l'eau, Aménagement, Outils, Bonnes pratiques, PNE
Sujets: 1. Laboratoire de développement durable > 1.1. Développement durable
1. Laboratoire de développement durable > 1.8. Pratiques exemplaires, guides, outils
2. Milieu physique > 2.4. Hydrologie
5. Aménagements
6. Milieu humain > 6.5. Urbanisation
8. Impacts et monitoring > 8.1. Qualité de l’eau
Date de dépôt: 16 nov. 2017 14:41
Dernière modification: 16 nov. 2017 14:41
URI: http://belsp.uqtr.ca/id/eprint/1308

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt
Coopérative de solidarité de la Réserve de la biosphère du Lac-Saint-Pierre
Concepteur de la BELSP : André Barabé, Ph. D.