Bibliothèque Électronique Lac Saint-Pierre

Guide des saines pratiques forestières dans les pentes du Québec

Ministère des Ressources naturelles (1998). Guide des saines pratiques forestières dans les pentes du Québec. [Matériel éducatif]

[img]
Prévisualisation
Texte
MRN_1998_Guide_saines pratiques_forêts_A.pdf

Télécharger (5MB) | Prévisualisation

Résumé

La publication du « Guide des saines pratiques forestières dans les pentes du Québec » fait suite aux engagements pris lors de l’adoption de la Stratégie de protection des forêts concernant les milieux fragiles. En 1994, le ministère des Ressources naturelles (MRN) s’engageait à analyser la problématique environnementale liée à la réalisation d’activités forestières dans les milieux fragiles, définis alors comme étant les sols hydromorphes (milieux humides), les sols minces et les pentes fortes. Au terme de cette analyse, il devait proposer des techniques d’intervention adaptées à la fragilité spécifique de ces milieux.Le présent guide répond donc à ces engagements en ce qui a trait aux opérations forestières dans les pentes. Le premier chapitre présente une analyse des principaux problèmes auxquels le forestier est appelé à faire face lorsqu’il mène des opérations dans les pentes.Cette analyse résulte des travaux de suivi environnemental réalisés par le MRN,d’études de la littérature scientifique et de consultations auprès d’experts du milieu forestier.Ce chapitre vise à fournir les éléments permettant une bonne compréhension des processus en cause ainsi que des conséquences environnementales qui peuvent en découler. Au moment de l’adoption de la Stratégie de protection des forêts, les principales craintes soulevées concernaient les pentes fortes,c’est-à-dire celles dont l’inclinaison dépasse 30 %.Les résultats des travaux de suivi et d’analyse nous ont amenés à constater que les problèmes n’étaient pas limités à ces seules pentes.Par exemple,selon le type de sol qui s’y trouve,certaines pentes faibles sont très susceptibles à l’érosion de surface,alors que d’autres, plus fortes, le sont peu. Au chapitre 2, nous verrons que la fragilité d’un versant ne dépend pas uniquement de son inclinaison, mais de plusieurs paramètres qui doivent être considérés simultanément pour évaluer correctement les risques environnementaux. Le chapitre 3 définit les principaux objectifs de protection qui doivent être visés lors de la réalisation d’opérations forestières dans les pentes et suggère des saines pratiques qui permettent l’atteinte de ces objectifs.Les pratiques suggérées abordent différents aspects du processus d’aménagement forestier, mais touchent principalement les activités de débardage par voie terrestre ou au moyen de téléphérique. Ce guide vise à faciliter la compréhension de la problématique environnementale des opérations forestières dans les pentes et suggère une gamme de moyens permettant d’éviter les problèmes potentiels.À la lumière de ces informations, le forestier sera en mesure de décider où et quand appliquer les différentes techniques d’intervention disponibles. Il lui faudra cependant rendre compte des résultats obtenus au regard des objectifs de protection visés, ce qui constituera la meilleure garantie de la mise en œuvre de l’aménagement forestier durable.

Type de document: Matériel éducatif
Nombre de pages: 57
Éditeur: Ministère des Ressources naturelles
Lieu de publication: Charlesbourg
Statut du texte intégral: Public
Mots-clés libres: Pratique forestière, Pentes fortes, Érosion, Paysage, Versants, Protection, Bonnes pratiques
Sujets: 1. Laboratoire de développement durable > 1.7. Environnement, écologie, écosystème
1. Laboratoire de développement durable > 1.8. Pratiques exemplaires, guides, outils
3. Végétation, milieux humides
3. Végétation, milieux humides > 3.6. Forêt
5. Aménagements
Date de dépôt: 21 nov. 2017 15:09
Dernière modification: 21 nov. 2017 15:09
URI: http://belsp.uqtr.ca/id/eprint/1329

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt
Coopérative de solidarité de la Réserve de la biosphère du Lac-Saint-Pierre
Concepteur de la BELSP : André Barabé, Ph. D.