Bibliothèque Électronique Lac Saint-Pierre

Hétérogénéité de l'espaceur intergénétique et croissance chez la perchaude (perca flavescens)

Kakou, Bidénam (2008). Hétérogénéité de l'espaceur intergénétique et croissance chez la perchaude (perca flavescens). [Thèse universitaire]

[img]
Prévisualisation
Texte
Kakou_2008_Espaceur_intergénétique_perchaude_A.pdf

Télécharger (1MB) | Prévisualisation

Résumé

Les multiples copies de familles de gènes d'ARN ribosomaux (ARNr) sont séparées par des régions non transcrites appelées espaceurs intergéniques (IGSs). L'IGS renferme les séquences régulatrices de la transcription des gènes d'ARNr parmi lesquelles se trouvent des éléments répétitifs, notamment des "enhancers" qui augmentent le taux de transcription des gènes d'ARNr. La variation du nombre de ces répétitions est à l'origine de l'hétérogénéité de longueur des IGS retrouvée entre individus. Plusieurs études ont établi une corrélation entre cette hétérogénéité et le taux de croissance en démontrant que le taux de croissance varie proportionnellement à la longueur des IGS. L'objectif principal de mon étude est de développer un marqueur moléculaire permettant d'évaluer l'hétérogénéité de l'IGS chez la perchaude (Perca flavescens). Pour ce faire, l'IGS d'un individu de perchaude a été amplifié par PCR, séquencé puis reconstitué. La structure de cet IGS révèle la présence de quatre régions contenant des répétitions en tandem (régions répétitives). Afin de déterminer l'implication de ces régions dans la variation de longueur des IGS, des amplifications PCR ont été réalisées à l'aide d'amorces flanquant les régions répétitives. Parmi ces tests, seule l'amplification du segment d'IGS contenant les deux premières régions répétitives à partir du 28S révèle une hétérogénéité de longueur des IGS chez les perchaudes. Par conséquent, la paire d'amorce flanquant ce segment a été choisie comme marqueur pour déterminer les génotypes d'IGS dans des populations de perchaudes des rives nord et sud du Lac St-Pierre (LSP). Ainsi, trois principaux génotypes ont émergés: les génotypes "Long" (L), "Court" (S), et "Long & Court" (LS). Le second objectif de l'étude est d'évaluer l'impact des longueurs d'IGS sur la croissance. Ainsi, les taux de croissance des perchaudes ont été déterminés à l'aide de deux indices de croissance, soit la longueur totale (TL) et le rapport ARN/ADN. Les résultats montrent que ce dernier est similaire entre les deux populations, par contre, la TL moyenne est plus élevée sur la rive sud. Les résultats montrent également une distribution des génotypes similaire entre les deux populations; par conséquent, chez la perchaude du LSP, la variation des longueurs d'IGS ne semble pas influencer leur taux de croissance. Néanmoins, cette étude a permis d'obtenir le premier marqueur moléculaire permettant de révéler l'hétérogénéité de longueur des IGS chez la perchaude en plus de fournir de nouvelles données sur la structure de l'IGS de perchaude.

Type de document: Thèse universitaire
Nombre de pages: 76
Éditeur: Université du Québec à Trois-Rivières
Lieu de publication: Trois-Rivières
Statut du texte intégral: Public
Mots-clés libres: Espaceur intergénétique, ADN ribosomal, Transcription, Ribosomes, Perchaude, Lac St-Pierre, Indice de croissance
Sujets: 2. Milieu physique > 2.4. Hydrologie
4. Faune > 4.2. Poisson
8. Impacts et monitoring > 8.4. Population de perchaude
Date de dépôt: 04 mars 2018 15:10
Dernière modification: 04 mars 2018 15:10
URI: http://belsp.uqtr.ca/id/eprint/1386

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt
Coopérative de solidarité de la Réserve de la biosphère du Lac-Saint-Pierre
Concepteur de la BELSP : André Barabé, Ph. D.