Bibliothèque Électronique Lac Saint-Pierre

Plan de gestion multiressources avec option de conservation dans la forêt du bassin versant de la rivière Blanche

AGIR Maskinongé (2015). Plan de gestion multiressources avec option de conservation dans la forêt du bassin versant de la rivière Blanche. [Document de travail]

[img]
Prévisualisation
Texte
AGIR Maskinongé_2015_Plan_gestion_multiressources_A.pdf

Télécharger (67MB) | Prévisualisation

Résumé

La qualité des ressources en eau d’un bassin versant dépend de nombreux facteurs. Parmi ceux-ci, le plus important est sans contredit les activités humaines dans les milieux naturels. Ainsi, la déforestation, même éloignée d’un cours d’eau ou d’un plan d’eau, peut avoir un impact sur la qualité des eaux de surface en fonction de la superficie qu’elle occupe dans le bassin versant et des pratiques de coupe et d’aménagement qui sont utilisées. La rivière Blanche possède un bassin versant majoritairement boisé. C’est une rivière de qualité très satisfaisante selon les critères de l’indice de qualité bactériologique et physico-chimique (IQBP) mis au point par le ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques. On trouve dans le bassin versant de la rivière Blanche plusieurs lacs de villégiature pour lesquels la qualité de l’eau est un paramètre essentiel. Une grande variété de milieux humides est également présente, dont une tourbière ombrotrophe de 35 hectares. Des enjeux de conservation de la qualité des milieux aquatiques apparaissent donc dans ce bassin versant. D'autre part, il existe peu de données fauniques et floristiques pour ce territoire. En dehors de la conservation des milieux humides et des cours d’eau, on peut aussi identifier des enjeux d'acquisition de connaissances et de conservation des habitats fauniques et floristiques. Le territoire à l’étude est situé dans la région de Lanaudière. Nous avons exclu la partie la plus au sud du bassin versant, essentiellement agricole. Puisque l’essentiel du territoire à l’étude est en forêt privée, le mode de gestion des boisés est également mal connu. Ce projet permettra donc une meilleure connaissance de la biodiversité de ce territoire, et il fournira aux propriétaires participants des pistes d’aménagements permettant de maintenir cette biodiversité, ou de l’accentuer.

Type de document: Document de travail
Nombre de pages: 172
Statut du texte intégral: Public
Mots-clés libres: Forêt, Hydrologie, Milieux humides, Espèces menacées, Règlements municipaux, Faune, Flore, Inventaire, Pêche, Gestion intégrée, Aménagement, Conservation, IQBP
Sujets: 2. Milieu physique > 2.4. Hydrologie
3. Végétation, milieux humides
3. Végétation, milieux humides > 3.6. Forêt
4. Faune
5. Aménagements
5. Aménagements > 5.2. Conservation de l’habitat
8. Impacts et monitoring > 8.3. Espèces menacées
Date de dépôt: 04 mars 2018 16:03
Dernière modification: 04 mars 2018 16:03
URI: http://belsp.uqtr.ca/id/eprint/1390

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt
Coopérative de solidarité de la Réserve de la biosphère du Lac-Saint-Pierre
Concepteur de la BELSP : André Barabé, Ph. D.