Bibliothèque Électronique Lac Saint-Pierre

Effets du réseau routier sur la connectivité des frayères du grand brochet (Esox lucius) au lac Saint-Pierre (fleuve Saint-Laurent, Canada)

Le Pichon, C. et Mingelbier, M. et Legros, M. et Foubert, A. et Brodeur, P. (2018). Effets du réseau routier sur la connectivité des frayères du grand brochet (Esox lucius) au lac Saint-Pierre (fleuve Saint-Laurent, Canada). Le Naturaliste canadien , 142 (1). p. 78-91. DOI: 10.7202/1042016ar.

Ce document n'est pas hébergé sur Bibliothèque Électronique Lac Saint-Pierre.

Résumé

Afin de compléter le portrait des pressions agissant sur les habitats aquatiques de la plaine d’inondation du lac Saint-Pierre, une analyse géomatique avancée évalue les effets du réseau routier sur la connectivité des frayères et des nourriceries du grand brochet (Esox lucius). Les résultats révèlent des effets négatifs sur les habitats à fort potentiel lorsque le débit à Sorel dépasse 12 000 m3.s−1 (récurrence : de 1 à 2 ans), créant des pertes directes au niveau des emprises (maximum : 142 ha) et de la fragmentation entre les habitats situés de part et d’autre des routes (maximum : 39 ha). Ces effets, principalement circonscrits dans la région nord-ouest du lac, dépendent largement des conditions hydrologiques entre la période de fraie et la première semaine de vie des larves. Les mesures de connectivité soulignent l’importance des ponceaux fonctionnels et du réseau hydrographique de la zone littorale, éléments essentiels à l’interconnexion des habitats. Il apparaît que les répercussions du réseau routier, bien qu’elles soient moindres que celles provoquées par les pratiques agricoles intensives ou encore par la régularisation du débit, demeurent non négligeables. La présente étude identifie les habitats à fort potentiel et des corridors de connectivité constituant des milieux prioritaires à protéger ou à restaurer.
//
To help complete the picture of the pressures affecting the diverse aquatic habitats of the Lake St-Pierre floodplain (Québec, Canada), an advanced geomatics analysis was used to assess the effects of the adjacent road network on the connectivity of spawning and nursery grounds of the northern pike (Esox lucius). The results revealed adverse effects on high potential habitat when the water flow at Sorel exceeded 12,000 m3.s−1 (recurrence interval of 1 to 2 years). Once this flow rate was reached, there was a direct habitat loss along roads (maximum: 142 ha) and fragmentation of habitat transected by roads (maximum: 39 ha). These effects, which were most marked around the northwestern part of the lake, depended largely on the hydrological conditions between spawning and the first week of larval life. Connectivity measurements highlighted the importance of functional culverts and of the hydrologic network of the littoral zone as being essential for habitat connectivity. The effects of the road network, although smaller than those caused by intensive agricultural practices or by the regulation of water flow, remained non-negligible. This study identified high-potential habitats and connectivity corridors as priority areas for protection or restoration.

Type de document: Article scientifique
Statut du texte intégral: Autre
Mots-clés libres: Connectivité, Fraie, Nourricerie, Ponceau, Réseau routier // Connectivity, Culvert, Nursery, Road network, Spawning
Sujets: 2. Milieu physique > 2.4. Hydrologie
4. Faune > 4.2. Poisson
5. Aménagements > 5.2. Conservation de l’habitat
6. Milieu humain > 6.6. Transport
8. Impacts et monitoring > 8.1. Qualité de l’eau
Date de dépôt: 04 mars 2018 19:37
Dernière modification: 04 mars 2018 19:39
URI: http://belsp.uqtr.ca/id/eprint/1393

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt
Coopérative de solidarité de la Réserve de la biosphère du Lac-Saint-Pierre
Concepteur de la BELSP : André Barabé, Ph. D.