Bibliothèque Électronique Lac Saint-Pierre

Determinants of growth and body condition of lake sturgeon (Acipenser fulvescens)

Fortin, R. et Dumont, P. et Guénette, S. (1996). Determinants of growth and body condition of lake sturgeon (Acipenser fulvescens). Canadian Journal of Fisheries and Aquatic Sciences , 53 . p. 1150-1156.

Ce document n'est pas hébergé sur Bibliothèque Électronique Lac Saint-Pierre.

Résumé

Determinants of variations in growth in length and body condition of lake sturgeon (Acipenser fulvescens) were studied on 32 lake and river systems covering most of the distribution of the species. The average of mean total lengths at ages 23.27 years and the weight of a 1000-mm specimen were chosen as growth and condition indicators. A latitudinal gradient in temperature, pH, and conductivity characterizes the eastern part of the distribution (£80°W) whereas the western part (>80°W) shows essentially the same temperature gradient but relatively high and stable pH and conductivity values from south to north. Growth decreases with mean annual air temperature and latitude in both sectors, but it is generally faster in the west than in the east. Although mean annual air temperature was the best individual predictor of growth (R2 = 0.53), a multivariate model incorporating latitude and longitude explained a higher proportion of the variation in the dependent variable (R2 = 0.67). Condition decreases with latitude in the east but remains relatively stable in the west. pH was the best individual predictor of condition (R2 = 0.43).

Le déterminisme de la croissance en longueur et de la condition chez l’esturgeon jaune (Acipenser fulvescens) a été étudié au sein de 32 systèmes de lacs et de rivières couvrant la majeure partie de l’aire de distribution de l’espèce. La moyenne de la longueur totale moyenne aux âges 23 à 27 et le poids à 1000 mm ont été choisis comme indicateurs de la croissance et de la condition. Un gradient latitudinal de température, pH et conductivité caractérise la partie est de l’aire de distribution (£80°W), alors que la partie ouest (>80°W) affiche essentiellement le même gradient de température, mais des pH et conductivités relativement élevés et stables du sud au nord. La croissance, généralement plus rapide dans l’ouest, diminue avec la latitude dans les deux secteurs. Bien que la température annuelle moyenne de l'air ait été le meilleur prédicteur de la croissance (R2 = 0.53), un modèle multivarié incorporant la latitude et la longitude a expliqué une plus forte proportion de la variation de la croissance (R2 = 0.67). La condition diminue avec la latitude dans l’est, mais demeure relativement stable dans l’ouest. Le pH a été le meilleur prédicteur de la condition (R2 = 0.43).

Type de document: Article scientifique
Statut du texte intégral: Autre
Mots-clés libres: Esturgeon jaune, Croissance, Lacs, Rivières
Sujets: 4. Faune > 4.2. Poisson
Date de dépôt: 30 juin 2016 14:52
Dernière modification: 30 juin 2016 14:52
URI: http://belsp.uqtr.ca/id/eprint/216

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt
Coopérative de solidarité de la Réserve de la biosphère du Lac-Saint-Pierre
Concepteur de la BELSP : André Barabé, Ph. D.