Bibliothèque Électronique Lac Saint-Pierre

Ecology of Benthic Epifauna of the Estuary and Gulf of St. Lawrence : Factors Influencing Their Distribution and Abundance on Buoys

Fradette, P. et Bourget, E. (1980). Ecology of Benthic Epifauna of the Estuary and Gulf of St. Lawrence : Factors Influencing Their Distribution and Abundance on Buoys. Canadian Journal of Fisheries and Aquatic Sciences , 37 . p. 979-999.

Ce document n'est pas hébergé sur Bibliothèque Électronique Lac Saint-Pierre.

Résumé

L'épifaune benthique de l'estuaire et du golfe du Saint-Laurent a été échantillonnée qualitativement et quantitativement. Deux cents bouées mouillées pour une période de 8 mois de mai à décembre ont servi à la collecte des organismes de 1975 à 1976. Au total, 45 espèces (13 sessiles et 32 vagiles) ont été récoltées. La distribution des espèces sessiles (Obelia longissima,Mytilus edulis, Hiatella arctiva, Balanus crenatus et Balanus balanoides) a été étudiée en détail. Le nombre d'espèces et l'abondance des organismes (nombre d'individus et biomasse) décroissent considérablement en passant du Golfe à l'Estuaire maritime et de l'Estuaire maritime à l'Estuaire moyen. Les diminutions brusques du nombre d'espèces et plus progressives de leur abondance correspondent respectivement à des accroissements brusques de la turbidité et à une réduction plus progressive de la salinité. Aucune espèce sessile n'a été observée dans l'Estuaire fluvial mais quatre espèces vagiles y ont été récoltées. En amont de l'Estuaire moyen, des espèces dulcicoles sont observées sur la rive sud et des espèces euryhalines sur la rive nord. L'écoulement transversal des eaux du Saguenay dans l'estuaire coïncide soit avec la limite de pénétration, soit avec une discontinuité dans la distribution des espèces sessiles. La présence de M. edulis, B. crenatus et des Hydraires O. longissima et Clytia sp. a été notée dans les zones de remontées d'eau profonde de l'Estuaire moyen. De même, dans le Golfe, O. longissima est très abondante sur les bouées près de l'archipel de Mingan où se retrouvent aussi des remontées d'eau profonde. L'abondance d'Hydraires dans les zones où les conditions pour la colonisation d'organismes sessiles sont généralement défavorables s'explique par leur capacité à coloniser un substrat par le bourgeonnement de quelques individus. Mytilus edulis est l'espèce la plus abondante du Golfe, sauf sur la Basse Côte Nord. L'influence des températures froides sur le développement larvaire de M. edulis peut expliquer la faible abondance de cette espèce dans cette région. Les variations des indices de croissance (longueur maximale et poids moyen par individu) de M. edulis d'une région à l'autre sont reliées aux variations de la température de l'eau et à l'abondance relative de la matière organique en suspension dans les différentes masses d'eau.

The invertebrate fauna on 200 buoys moored in the Estuary and Gulf of St. Lawrence was sampled from May through December from 1975 to 1976. A total of 45 species (13 sessile. 32 motile) was collected. The distribution of the most abundant sessile species (Obelia longissimu, Mytilus eclulis, Hiatella arctica, Balanus crenatus, and Balanus balanoides) was studied in detail. Numbers of organisms and biomass decreased markedly on passing from the Gulf of St. Lawrence to the Lower Estuary and from the Lower Estuary to the Upper Estuary. Numbers of species showed stepwise diminutioil along with a stepwise increase in turbidity, while community densities decreased progressively with salinities. No sessile species and four motile species were observed in the riverine portion of the Estuary. In the upper portion of the Estuary, freshwater species were-found along the south shore whereas euryhaline species were observed on the north shore. Water outflow from the Saguenay Fjord coincided with the limit of penetration or with discontinuities in the distribution of all sessile species within the Estuary. In the Upper Estuary, patches of M. edulis, B. crnlcitus, and the hydroids 0. loilgissirna and Clyria sp. were observed in regions of upwelling. Similarly, in the Gulf, 0. longissima was very abundant on buoys near Mingan Islands where there is also an upwelling. The relatively high abundance of hydroids where conditions were generally unfavorable for settlement of sessile organisms was due to their capacity to coloniee substrata from the budding of a few individuals. Mytilids ecilllis was the most abundant species elsewhere in the Gulf, except along the Lower North Shore. Low water temperature influencing larval development M. edulis in this region best explains low community densities. Variations of growth indices (maximum lengths and mean weights per individual) for 1M. edulis were related to water temperature and to relative abundance of suspended organic matter in seawater.

Type de document: Article scientifique
Statut du texte intégral: Autre
Mots-clés libres: Benthic epifauna, St. Lawrence Estuary, Gulf of St. Lawrence, Ecological distribution, Biomass, Population density, Mytilus edulis, Bulanus crenatus, B. balanoides, Hiatella urctica, Obeliu lotrgissima, Buoys
Sujets: 4. Faune > 4.1. Invertébré
Date de dépôt: 30 juin 2016 15:24
Dernière modification: 30 juin 2016 15:24
URI: http://belsp.uqtr.ca/id/eprint/220

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt
Coopérative de solidarité de la Réserve de la biosphère du Lac-Saint-Pierre
Concepteur de la BELSP : André Barabé, Ph. D.