Bibliothèque Électronique Lac Saint-Pierre

Spring diets of sympatric Greater Snow Geese and Canada Geese in southern Quebec

Giroux, J. F. et Bergeron, R. (1996). Spring diets of sympatric Greater Snow Geese and Canada Geese in southern Quebec. Canadian Journal of Zoology , 74 (5). p. 950-953.

Ce document n'est pas hébergé sur Bibliothèque Électronique Lac Saint-Pierre.

Résumé

We compared the diets of Greater Snow Geese (Anser caerulescens atlantica) and Canada Geese (Branta canadensis) during their spring staging period at Lake St. Pierre in southern Quebec. In waste cornfields, diet was established by examining the esophageal contents of birds shot while feeding, whereas in grasslands, diet was determined by microhistological analysis of plant fragments found in droppings. Corn accounted for >95 % of the diet of both species when feeding in cornfields. Grasses, especially Phleum pratense, dominated the diet of both species in all grassland habitats (>86 %), whereas legumes represented <5 %. The relative proportions of some food items differed between the species but constituted only a small portion of the overall diet. The high degree of similarity in the diets of these two species when feeding in the same habitats suggests that there is little ecological segregation and, thus, potential for competition. Feeding by geese in cornfields has no impact on the subsequent crop yield. Although grazing can decrease harvestable biomass, this is presently unlikely in the Lake St. Pierre area because of the pattern of habitat use by geese.
Nous avons comparé le régime alimentaire des Grandes Oies des neiges (Anser caerulescens atlantica) et des Bernaches du Canada (Branta canadensis) lors de leur halte migratoire printanière au lac St-Pierre dans le sud du Québec. Dans les champs de maïs, nous avons examiné le contenu des oesophages d'oiseaux abattus durant leur alimentation alors que dans les prairies, nous avons fait l'examen microhistologique des fragments de plantes contenus dans les fèces. Dans les champs de maïs, les grains perdus lors de la récolte représentaient >95% du régime alimentaire des deux espèces. Les graminées et particulièrement Phleum pratense dominaient l'alimentation des oiseaux dans tous les types de prairies (> 86 %); les Iégumineuses représentaient < 5 %. Les proportions relatives de quelques items différaient entre les espèces, mais ces aliments ne représentaient qu'une faible portion du régime alimentaire. Nous concluons que les oies et les bernaches présentent des profils alimentaires similaires lorsqu'elles s'alimentent dans les mêmes habitats, augmentant ainsi le risque de compétition. L'utilisation des grains de maïs n'a aucun impact sur les récoltes subséquentes. Même si le broutement des prairies peut causer des dommages aux récoltes, il s'agit là d'une situation peu probable au lac St-Pierre en raison des habitudes d'utilisation des habitats par les oiseaux.

Type de document: Article scientifique
Statut du texte intégral: Autre
Mots-clés libres: Diets, Greater Snow Geese, Canada Geese, Habitat // Régime alimentaire, Grandes Oies des neiges, Bernaches du Canada, Habitat
Sujets: 3. Végétation, milieux humides
4. Faune > 4.4. Oiseaux
6. Milieu humain > 6.2. Agriculture
Date de dépôt: 12 juill. 2016 15:06
Dernière modification: 12 juill. 2016 15:06
URI: http://belsp.uqtr.ca/id/eprint/240

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt
Coopérative de solidarité de la Réserve de la biosphère du Lac-Saint-Pierre
Concepteur de la BELSP : André Barabé, Ph. D.