Bibliothèque Électronique Lac Saint-Pierre

La qualité nutritive des films biologiques dans le lac Saint-Pierre, Québec (Canada), en fonction de la quantité et de la qualité de lumière (Mémoire de maîtrise inédit)

Huggins, K. (2003). La qualité nutritive des films biologiques dans le lac Saint-Pierre, Québec (Canada), en fonction de la quantité et de la qualité de lumière (Mémoire de maîtrise inédit). [Thèse universitaire]

[img]
Prévisualisation
Texte
Huggins_2003_films biologiques_Lac St-Pierre_lumiere_A.pdf

Télécharger (2MB) | Prévisualisation

Résumé

Ce projet de recherche comportait deux volets principaux: le premier consistait à développer un protocole expérimental in situ pour permettre la croissance de films biologiques exposés à divers régimes lumineux. L'expérience ayant lieu dans le fleuve Saint-Laurent était soumise aux contraintes des grandes forces hydrodynamiques engendrées par les débits et courants élevés. Ceci nécessitait donc la conception et la fabrication de montages spécialisés. Ces montages étaient constitués de deux étages:

1) l'étage supérieur supportait une série de filtres de lumière intervenant au niveau du rayonnement ultra-violet (RUY) (avec RUY, sans RUV, sans UV-B) et de la lumière disponible pour la photosynthèse (PAR) (90%, 70% et 50% de lumière transmise),

2) l'étage inférieur contenait plusieurs séries de substrats artificiels, constitués de tuiles en céramique non-glaisées, qui permettaient la colonisation et la croissance des films biologiques. Ces montages ont été installés dans les masses d'eau du nord et du sud du lac Saint-Pierre, dont les caractéristiques optiques diffèrent grandement.

Le deuxième volet de cette recherche impliquait l'analyse de la qualité alimentaire des films biologiques, en terme de stoechiométrie et de lipides, en fonction des divers régimes lumineux. Les variations les plus marquées étaient attribuables aux différences entre les structures de communautés des algues présentes dans les masses d'eau du sud et du nord. La masse d'eau de sud est caractérisée par une eau moins turbide et contenant moins de carbone organique dissous (COD), notamment de carbone organique chromophorique (CDOM) qui est une matière colorée contribuant fortement à l'absorption des RUV. En terme de biomasse absolue, la masse d'eau du sud supportait une plus grande biomasse de tous les taxons (chlorophycées, cyanobactéries et diatomées) et ceci se reflétait par des contenus en azote, phosphore, carbone, poids sec et lipides totaux plus élevés. Il n'y avait cependant aucune différence en terme de stoechiométrie (ratios carbone: azote, carbone: phosphore et azote: phosphore) et en terme de biomasse relative, les diatomées étaient supérieures dans le nord. La proportion relative en acides gras essentiels (acides gras poly-insaturés (PUFA), notamment l'acide eicosapentaenoique (EPA) et l'acide docosahexaneoique (DRA) indiquait que les acides gras de plus haute qualité nutritive se retrouvaient en proportions plus élevées, par rapport aux autres acides gras, dans le nord que dans le sud. En quantité absolue cependant, les valeurs de PUF A et de SAF A étaient plus élevés dans le Sud et constituaient donc une valeur énergétique plus élevée pour les consommateurs potentiels.

Type de document: Thèse universitaire
Lieu de publication: Université du Québec à Trois-Rivières
Statut du texte intégral: Public
Mots-clés libres: Films biologiques, Fleuve St-Laurent, Lumière, Lac Saint-Pierre
Sujets: 2. Milieu physique > 2.4. Hydrologie
3. Végétation, milieux humides
8. Impacts et monitoring > 8.5. Télédétection, photos aériennes, satellites, radiation UV
Date de dépôt: 04 août 2016 15:59
Dernière modification: 05 nov. 2016 15:20
URI: http://belsp.uqtr.ca/id/eprint/257

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt
Coopérative de solidarité de la Réserve de la biosphère du Lac-Saint-Pierre
Concepteur de la BELSP : André Barabé, Ph. D.