Bibliothèque Électronique Lac Saint-Pierre

An object-based method to map wetland using RADARSAT-1 and Landsat ETM images: test case on two sites in Quebec, Canada

Grenier, M. et Demers, A.-M. et Labrecque, S. et Benoit, M. et Fournier, R.A. et Drolet, B. (2007). An object-based method to map wetland using RADARSAT-1 and Landsat ETM images: test case on two sites in Quebec, Canada. Canadian Journal of Remote Sensing , 33 (Sup. 1). S28-S45.

Ce document n'est pas hébergé sur Bibliothèque Électronique Lac Saint-Pierre.

Résumé

The Canadian Wildlife Service, Quebec region, of Environment Canada tested a multiscale object-based classification method on two test sites using sattelite images to map wetlands in the context of the Canadian Wetland Inventory (CWI). The objective of this study was to access the method most adapted for the Canadian inventory program to map five wetland classes (bog, fen, swamp, marsh, and shallow water), for a minimal geographical unit of 1ha, from RADARSAT-1 and Landsat-7 enhanced thematic mapper (ETM) data. The top-down object-based classification selected was based on the Canadian Wetland Classification System and identifies quickly and preciselythe ecologically meaningful polygons of wetlands. Validation was done on two levels: (i) between «other» versus «wetland» and (ii) between each class of wetland.Global accuracy values for the first level are greater than 80% for both test sites and about 76% and 67&, respectivly, for the two sites for the second level. This approach is well adapted to wetland mapping on both the thematic and the spatial level.

Le Service canadien de la faune d'Environnement Canada, région du Québec, a testé sur deux sites la classification basée objet multi échelle dans le but de permettre la production d'une carte nationale dans le cadre du projet d'Inventaire canadien des terres humides (ICTH). L'objectif de cette étude est de développer une méthode adaptée pour produire une carte nationale des terres humides en cinq grandes classes (bog, fen, marécages, marais et eau peu profonde) pour une unité géographiqe minimale de 1 hectare, à partir des images RADARSAT-1 et Landsat ETM («enhanced themaic mapper»). La classification basée objet, du haut vers le bas, utilisant le Système de classification des terres humides du Canada, permet d'identifier rapidement et précisément les polygones écologiquement représentatifs des entités humides. Les validations ont été réalisées pour deux niveaux, soit «autre» et «terres humides confondues», et entre les classes de terres humides. Les précisions obtenues pour le premier niveau de validation sont supérieures à 80%, alors que pour le deuxième niveau de validation les précisions globales sont de 76% à 67% respectivement pour les deux sites. Cette approche est bien adaptée à la cartographie des milieux humides tant sur le plan thématique que la définition spaciale.

Type de document: Article scientifique
Statut du texte intégral: Autre
Mots-clés libres: Wetlands, Québec, Map wetland, Sattelite images, RADARSAT-1, Landsat ETM, Classification.
Sujets: 2. Milieu physique
3. Végétation, milieux humides
3. Végétation, milieux humides > 3.3. Marais
3. Végétation, milieux humides > 3.5. Marécage
Date de dépôt: 04 août 2016 19:42
Dernière modification: 16 août 2016 15:24
URI: http://belsp.uqtr.ca/id/eprint/274

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt
Coopérative de solidarité de la Réserve de la biosphère du Lac-Saint-Pierre
Concepteur de la BELSP : André Barabé, Ph. D.