Bibliothèque Électronique Lac Saint-Pierre

Étude sédimentologique de sites de dépôt de matériaux de dragage dans le fleuve Saint-Laurent. II Analyse quantitative de la stabilité des sédiments déposés.

Khelifa, A. et Ouellet, Y. (1994). Étude sédimentologique de sites de dépôt de matériaux de dragage dans le fleuve Saint-Laurent. II Analyse quantitative de la stabilité des sédiments déposés. Canadian Journal of Civil Engineering , 21 . p. 1037-1048.

Ce document n'est pas hébergé sur Bibliothèque Électronique Lac Saint-Pierre.

Résumé

Cet article présente le second volet d'une étude sédimentologique sur quatre sites de dépôt de matériaux de dragage situés le long du tronçon du fleuve Saint-Laurent compris entre Sorel et Saint-Pierre-les-Becquets. Une analyse quantitative de la stabilité des sédiments déposés, lesquels sont non cohésifs, comporte, d'une part, une étude du processus d'érosion par les courants dans les sites concernés et, d'autre part, du problème d'érosion par les courants et les vagues au site Yamachiche du lac Saint-Pierre. Les résultats montrent qu'en termes de taux journalier d'érosion, les quantités érodées par les courants au site de Cap-de-la-Madeleine varient de 0,1 à 6 fois la capacité d'une barge de 500 m3 lorsque le débit du fleuve passe d'un débit d'étiage à un débit de crue à récurrence de 20 ans. Lorsque des conditions de vagues correspondant à une hauteur significative de 0,5 m et une période de pointe de 3,5 s (évènement ayant une probalité d'environ 10 %) sont superposées aux courants au site de Yamachiche, le taux journalier d'érosion calculé varie de 0,7 à 2,5 barges. En conditions exceptionnelles de vagues de 0,7 m de hauteur et 4 s de période (évènement ayant une probabilité d'environ 0,1 %), ce taux journalier d'érosion s'élève à environ 2,5 à 7 barges. Ces résultats sont en bonne concordance avec les mesures de terrain effectuées à Cap-de-la-Madeleine et Yamachiche.

This paper presents the second part of a sedimentological study on four disposal sites of dredged material along the St.Lawrence River between Sorel and Saint-Pierre-les-Becquets. A quantitative analysis of the stability of non-cohesive sediments disposed at those sites comprises, on one hand, a study of the erosion process by currents at those sites and, on the other hand, of the erosion by currents and waves at Yamachiche in Lake St-Pierre. The results show that the daily eroded quantity at the site of Cap-de-la-Madeleine varies from 0.1 to 6 times the capacity of a barge of 500 m3 when the river discharge varies from low-water to flood conditions with a 20-year recurrence. When wave conditions corresponding to a significant height of 0.5 m and a peak period of 3.5 s (event with a probality of the order of 10 %) are superposed on currents at the Yamachiche site, the calculated erosion corresponds to 0.7 to 2.5 barges. Under high-wave conditions of 0.7-m height and 4 s period (event with a probability of the order of 0.1 %), the erosion rises to about 2.5 to 7 barges. These results are in good agreement with measures taken at Cap-de-la-Madeleine and Yamachiche.

Type de document: Article scientifique
Statut du texte intégral: Autre
Mots-clés libres: Dragage, Sédiments, Fleuve Saint-Laurent, Lac Saint-Pierre, Érosion, Vagues, // Dredging, Sediments, St. Lawrence River, Lake St-Pierre, Erosion, Waves
Sujets: 6. Milieu humain > 6.3. Navigation commerciale
8. Impacts et monitoring > 8.1. Qualité de l’eau
Date de dépôt: 05 août 2016 15:32
Dernière modification: 05 août 2016 15:32
URI: http://belsp.uqtr.ca/id/eprint/295

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt
Coopérative de solidarité de la Réserve de la biosphère du Lac-Saint-Pierre
Concepteur de la BELSP : André Barabé, Ph. D.