Bibliothèque Électronique Lac Saint-Pierre

Répartition verticale des communautés de plantes aquatiques en fonction des variations des niveaux d'eau du Saint-Laurent

Hudon, C. et Amyot, J.P. et Plante, C. (2003). Répartition verticale des communautés de plantes aquatiques en fonction des variations des niveaux d'eau du Saint-Laurent. [Publication gouvernementale]

[img]
Prévisualisation
Texte
Hudon_2004_Communautes plantes quatiques_niveaux eau_A.pdf

Télécharger (42MB) | Prévisualisation

Résumé

Ce rapport décrit les résultats et la méthodologie d’échantillonnage de 15 milieux humides du Saint-Laurent (entre Cornwall et le Lac Saint-Pierre) qui ont fait l’objet d’études en 1999, 2000, 2001 et 2002. Les bas niveaux extrêmes observés en 1999 et 2001 ont donné lieu à de fortes variations des communautés de plantes, dont on a tiré profit dans l’analyse. Les résultats identifient six communautés de plantes situées entre les milieux plus « terrestres » (prairie humide) et les plus « aquatiques » (herbier submergé), constituant la frange de végétation la plus sensible aux variations de niveau. Les communautés de plantes ont ensuite été liées quantitativement aux différentes variables hydrologiques déterminant leur présence, permettant de modéliser leur abondance et leur distribution, qui représentent des habitats importants des espèces animales. Enfin, ces connaissances permettront d’évaluer les effets environnementaux de différents scénarios de régularisation des débits sortants du Lac Ontario vers le Saint-Laurent.

This report describes the results and sampling methodology of 15 St. Lawrence River wetlands (between Cornwall and Lake St. Pierre), which were surveyed in 1999, 2000 and 2001. Extreme low water levels recorded in 1999 and 2001 generated strong variations in wetlands plant communities, which were highlighted in the analyses. Results identify 6 plant communities located between the most « terrestrial » (wet meadow) to the most « aquatic » (submerged aquatic vegetation), which constitute the wetland fringe most susceptible to water level variations. Plant communities were then quantitatively linked to the different hydrologic variables determining their occurrence. These information allow to model the abundance and spatial distribution of the major plant communities comprised in wetlands, which represent key habitats for different faunal groups. This will lead to the assessment of the environmental effects of different water level scenarios resulting from the management of Lake Ontario water outflow into the St. Lawrence.

Type de document: Publication gouvernementale
Éditeur: Environnement Canada - Région du Québec, Conservation de l'Environnement, Centre Saint-Laurent
Statut du texte intégral: Public
Mots-clés libres: Niveau de l'eau, Milieux humides, Débit, Changements climatiques, Plantes aquatiques, Fleuve St-Laurent, Lac Ontario // Water level, Wetlands, Water outflow, Climate change, Aquatic vegetation, St. Lawrence River, Lake Ontario.
Sujets: 2. Milieu physique > 2.4. Hydrologie
3. Végétation, milieux humides > 3.2. Herbier aquatique
3. Végétation, milieux humides > 3.4. Prairie humide
9. Nouvelles pressions > 9.1. Changement climatique
Date de dépôt: 09 août 2016 15:33
Dernière modification: 11 nov. 2016 01:31
URI: http://belsp.uqtr.ca/id/eprint/314

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt
Coopérative de solidarité de la Réserve de la biosphère du Lac-Saint-Pierre
Concepteur de la BELSP : André Barabé, Ph. D.