Bibliothèque Électronique Lac Saint-Pierre

Histoire géologique holocène du lac Saint-Pierre et de ses ancêtres

Lamarche, L. (2005). Histoire géologique holocène du lac Saint-Pierre et de ses ancêtres. [Thèse universitaire]

Ce document n'est pas hébergé sur Bibliothèque Électronique Lac Saint-Pierre.

Résumé

Depuis que se sont taries les eaux de fonte du dernier inlandsis dans le bassin versant du fleuve Saint-Laurent, les modifications à la structure du réseau hydrographique de cet axe de navigation ont été principalement le résultat de l’équilibre dynamique entre la remontée isostatique de la croûte terrestre et les fluctuations du cycle hydrologique régional. À la déglaciation, une transgression marine, nommée la Mer de Champlain, est venue envahir les Basses-Terres du Saint-Laurent. La remontée isostatique postglaciaire a permis la succession de lacs de courte durée de vie, en commençant avec le Lac à Lampsilis pour se terminer par le lac Saint-Pierre. Entre ces deux niveaux de lac, plusieurs fluctuations ont régi l’évolution du Proto-Saint-Laurent. De fait, les sédiments holocènes (< 10 ka) et les formes associées dans les Basses-Terres du Saint-Laurent ont enregistré les variations des niveaux de base jusqu’au tracé actuel. Dans cette optique, la reconstitution sédimentologique de cette région fournit un cadre d’étude utile aux modèles hydrologiques qui prévoient une baisse généralisée des débits du fleuve Saint-Laurent de l’ordre de 1 m. L’objectif principal de ce mémoire est de définir l’histoire géologique récente des variations du niveau de base du lac Saint-Pierre. Le projet est axé, dans un premier lieu, sur la cartographie géologique et l’analyse de photos aériennes et de cartes topographiques. La cartographie de la région bordant le lac Saint-Pierre fournit un support physique aux environnements limitrophes identifiables dans cette zone. De plus, la numérisation des données facilite la diffusion des résultats, ainsi que leur traitement. Cette recherche inclut également une campagne de terrain et des travaux de laboratoire basés sur la sédimentologie, la stratigraphie et les méthodes de datation (luminescence, radiocarbone et plomb-210). Un cadre chronologique a pu ainsi être établi afin de corréler les phénomènes dans l’espace et dans le temps. Les résultats obtenus montrent une évolution inattendue des niveaux de base du Saint-Laurent. En effet, dans un passé récent les niveaux du fleuve ont été inférieurs ou similaires à l’actuel. Ainsi, la courbe des fluctuations des niveaux du fleuve est beaucoup plus complexe qu’elle n’y paraît. Dans la perspective des changements climatiques appréhendés, la succession des sédiments et des environnements qui ont prévalu durant l’Holocène demeurent d’excellents environnements analogues. En effet, ces derniers sont de bons indicateurs sur les diverses possibilités de l’évolution future du la Saint-Pierre.

Type de document: Thèse universitaire
Éditeur: Université du Québec à Montréal
Statut du texte intégral: Autre
Mots-clés libres: Géologie, Déglaciation, Mer de Champlain, Lac Lampsilis, Lac St-Pierre, Stade interglaciaire, Proto-Saint-Laurent, Sédiments holocènes, Cartographie géologique, Sédimentologie
Sujets: 2. Milieu physique > 2.1. Géologie
6. Milieu humain
6. Milieu humain > 6.1. Histoire
Date de dépôt: 12 août 2016 21:32
Dernière modification: 12 août 2016 21:32
URI: http://belsp.uqtr.ca/id/eprint/332

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt
Coopérative de solidarité de la Réserve de la biosphère du Lac-Saint-Pierre
Concepteur de la BELSP : André Barabé, Ph. D.