Bibliothèque Électronique Lac Saint-Pierre

Biomasses et compositions relatives des communautés de macroinvertébrés associées à différents types d'habitats au lac Saint-Pierre (Québec, Canada)

Tourville Poirier, A.-M. (2009). Biomasses et compositions relatives des communautés de macroinvertébrés associées à différents types d'habitats au lac Saint-Pierre (Québec, Canada). [Thèse universitaire]

[img]
Prévisualisation
Texte
Tourville_2009_macroinvertebres_Lac St-Pierre.pdf

Télécharger (2MB) | Prévisualisation

Résumé

La partie sud du lac Saint-Pierre (fleuve Saint-Laurent, Québec), reçoit d'importantes concentrations de nutriments qui contribuent au développement, en amont, d'un imposant lit de végétation agissant comme un marais-filtrant naturel. La réduction de la concentration de nitrate qui en découle modifie la communauté de métaphyton en aval, passant de chlorophytes à la cyanobactérie Lyngbya wollei, avec des conséquences inconnues sur les invertébrés phytophiles. Les objectifs de cette thèse étaient de comparer les communautés de macroinvertébrés dans les macrophytes submergées, de l'amont vers l'aval, et de déterminer l'influence de deux types de métaphyton (Chlorophycées et Cyanobactéries) sur la biomasse et la composition taxonomique des macroinvertébrés. La biomasse totale des invertébrés a diminué de -95 à <15 mg g1 de macrophytes de l'amont vers l'aval, en corrélation avec la diminution de la biomasse des macrophytes. Les taxons favorisés par les conditions eutrophes de l'amont (Chironomides, Oligochètes) ont été remplacés par des taxons plus mobiles en aval (Amphipodes), aptes à utiliser l'hétérogénéité de l'habitat. Les communautés de macroinvertébrés différaient aussi entre les types de végétation. Les Gastéropodes dominaient la biomasse des invertébrés dans les macrophytes et les chlorophytes, alors que les cyanobactéries supportaient une biomasse plus élevée d'Amphipodes. Les chlorophytes supportaient une biomasse importante de macroinvertébrés, mais leur contribution à la biomasse totale des macroinvertébrés de la station était négligeable comparativement aux macrophytes. En aval, cependant, la cyanobactérie filamenteuse (Lyngbya wollei) supportait près de 25% de la biomasse de macroinvertébrés. La diminution en aval de la biomasse et de l'accessibilité des macroinvertébrés dans les cyanobactéries pourraient réduire l'accès à cette ressource pour les poissons littoraux et les oiseaux aquatiques.

Along the south shore of the fluvial Lake Saint-Pierre (St. Lawrence River, Québec), important inputs of nutrients con tribu te to the development of a large weed bed upstream, which acts like a natural water purification system. The resulting reduction in nitrate modifies the metaphyton community downstream, where chlorophytes are replaced by the cyanobacterium Lyngbya wollei, a shift exerting unknown consequences on phytophilous invertebrates. The objectives of this study were to compare the macroinvertebrate communities inhabiting the submerged macrophytes along an upstream-downstream gradient, and to determine the influence of the two type of metaphyton (Chlorophytes and Cyanobacteria) on the biomass and taxonomie composition of macroinvertebrates. The total biomass of invertebrates was reduced from -95 upstream to <15 mg g-t of macrophytes downstream; this reduction of invertebrate biomass was also correlated to lower vegetation biomass. Taxa associated to eutrophie conditions in the upstream area (Chironomids, Oligochaetes) were replaced by more mobile taxa downstream (Amphipods), better adapted to use the heterogeneity of this habitat. Macroinvertebrate communities also differed between vegetation types. Gastropods dominated the biomass of invertebrates in macrophytes and chlorophyies, while cyanobacteria supported a higher biomass of Amphipods. Chlorophytes supported an important biomass of macroinvertebrate, but their contribution to the total biomass of the invertebrate community at a station was negligible, compared to macrophytes. However, the filamentous cyanobacterium (Lyngbya wollei) found at the downstream sites supported almost 25% of the total biomass of macroinvertebrates. Consequently, the reduction of the macroinvertebrate biomass downstream, combined to reduced accessibility of the invertebrates in cyanobacteria cou Id result in lower resource availability for littoral fish and aquatic birds.

Type de document: Thèse universitaire
Éditeur: Université de Montréal
Statut du texte intégral: Public
Mots-clés libres: Cyanobactéries, Lac Saint-Pierre, Lyngbya wollei, Macroinvertébrés, Macrophytes, Métaphyton, Nitrate // Cyanobacteria, Lyngbya wollei, Lake Saint-Pierre, Macroinvertebrates, Macrophytes, Metaphyton, Nitrate
Sujets: 3. Végétation, milieux humides
4. Faune
4. Faune > 4.1. Invertébré
8. Impacts et monitoring > 8.1. Qualité de l’eau
Date de dépôt: 24 août 2016 15:21
Dernière modification: 13 nov. 2016 14:25
URI: http://belsp.uqtr.ca/id/eprint/549

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt
Coopérative de solidarité de la Réserve de la biosphère du Lac-Saint-Pierre
Concepteur de la BELSP : André Barabé, Ph. D.