Bibliothèque Électronique Lac Saint-Pierre

Étude de la sélection et de la structure des habitats d'élevage chez la sauvagine

Bélanger, L. (1984). Étude de la sélection et de la structure des habitats d'élevage chez la sauvagine. [Thèse universitaire]

[img]
Prévisualisation
Texte
Bélanger_1984_période d'élevage, sauvagine, lac St-Pierre_A.pdf

Télécharger (5MB) | Prévisualisation

Résumé

La période d'élevage est le stade du cycle vital de la sauvagine où les exigences environnementales sont les plus complexes et les moins bien connues. Une connaissance adéquate des mécanismes de sélection des habitats d'élevage est essentielle à une gestion faunique permettant la survie de la ressource de même qu'une récolte exploitable. Notre étude s'est effectué dans 29 milieux humides permanents situés en périphérie du lac Saint-Pierre. Elle avait comme objectifs d'identifier les éléments environnementaux composant ou décrivant la structure des habitats d'élevage et d'élaborer un modèle quantitatif d'évaluation des milieux humides. Nos résultats ont révélé que la conductivité de l'eau est un bon descripteur de l'utilisation des milieux par les couvées. Cette même utilisation est indépendante de la taxonomie, de la densité et de la physionomie végétale mais est influencée par la répartition des plantes aquatiques et terrestres. Les couvées sont davantage présentes dans les milieux plus riches en invertébrés aquatiques que ce soit en terme de qualité protéinique (Chironomidae) ou d'abondance, ces éléments étant interreliés. Les caractéristiques morphométriques des milieux se sont avérées de bons descripteurs de l'utilisation des habitats d'élevage. Les milieux variant de 0,5 à 2,0 ha. et ceux avec un indice du développement des lignes de rivage supérieur 1,5 semblent être les plus productifs en terme de couvée. Enfin, les couvées semblent tolérantes face à un certain degré de perturbation humaine (routes principales). Nous avons déterminé, à l'aide de régressions multiples, que la sélection de l'habitat d'élevage était autant influencée par l'aspect physique que l'aspect biologique des marais. Nous avons, par contre, mis en évidence que la morphométrie des milieux était un meilleur descripteur de l'habitat d'élevage que les paramètres biologiques, exprimant significativement l'utilisation des milieux par les couvées. Nos résultats suggèrent l'existence d'une structure d'habitat d'élevage précise. Cette structure s'exprimerait par la conductivité de l'eau, le recouvrement latéral et le périmètre des milieux. Ces caractéristiques environnementales rendent compte de la dépendance des couvées en couvert de protection et en ressources alimentaires. Nous avons élaboré, sur la base des trois paramètres précédemment cités, deux modèles prévisionnels de la sélection des habitats d'élevage. Le premier modèle permet d'atteindre une puissance discriminante de 93,1% entre un milieu utilisé et un milieu inutilisé par les couvées. Une représentation graphique a été réalisée à partir de ce modèle afin d'en faciliter l'utilisation. Nous avons également formulé, à l'aide d'une régression multiple, un deuxième modèle prévisionnel de l'utilisation des milieux par les couvées. Ce modèle, qui est en fonction de la conductivité de l'eau, du recouvrement latéral et du périmètre des marais, utilisé en complément du précédent, permet d'expliquer significativement 77,2% de la variation de l'utilisation des milieux par les couvées. Utilisé seul, il explique 49,6% de cette variation.

Type de document: Thèse universitaire
Nombre de pages: 211
Éditeur: Université du Québec à Trois-Rivières
Lieu de publication: Trois-Rivières
Statut du texte intégral: Public
Mots-clés libres: Habitat d'élevage, Sauvagine, Lac Saint-Pierre, Gestion faunique, Marais, Couvée, Modèle prévisionnel
Sujets: 3. Végétation, milieux humides > 3.3. Marais
4. Faune > 4.1. Invertébré
4. Faune > 4.4. Oiseaux
5. Aménagements > 5.2. Conservation de l’habitat
8. Impacts et monitoring > 8.7. Modélisations et indicateurs
Date de dépôt: 26 sept. 2016 14:20
Dernière modification: 09 nov. 2016 21:04
URI: http://belsp.uqtr.ca/id/eprint/590

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt
Coopérative de solidarité de la Réserve de la biosphère du Lac-Saint-Pierre
Concepteur de la BELSP : André Barabé, Ph. D.