Bibliothèque Électronique Lac Saint-Pierre

Correlation of Wisconsin glacial events between the Eastern Great Lakes and the St. Lawrence Lowlands

Dreimanis, A. (1977). Correlation of Wisconsin glacial events between the Eastern Great Lakes and the St. Lawrence Lowlands. Géographie physique et Quaternaire , 31 (1-2). p. 37-51. DOI: 10.7202/1000053ar.

Ce document n'est pas hébergé sur Bibliothèque Électronique Lac Saint-Pierre.

Résumé

The interrelationship of the Wisconsin glaciogenic events among the Upper St. Lawrence Lowland and the eastern Great Lakes, particularly the Lake Ontario basin is controlled mainly by 3 factors : 1) presence or absence of a glacial dam across the St. Lawrence Lowland ; 2) isostatic lowering or rise of the outlet of Lake Ontario, related mainly to glacial loading or unloading in the Upper St. Lawrence Lowland ; 3) shifting in the regional direction of glacial movement through the Upper St. Lawrence Lowland, upglacier from it, and in the Lake Ontario basin. Changes in the above conditions result in detectable changes in lake levels, and in compositional changes of tills in the Lake Ontario basin. Crosschecking of the above relationships supports the relative sequence already proposed. However, the chronology of the events which are older than reliable finite 14C dates, may be reinterpreted by a comparison with oceanic stratigraphies. A possible re-interpretation of some lateglacial Late Wisconsin glacial fluctuations depends greatly upon the reliability of 14C dates on shells and correct interpretation of till-like deposits. For those glacial fluctuations in the St. Lawrence Lowlands which lack 14C dates, it is tempting to apply correlations with the 14C dated stratigraphie units of the Great Lakes Region, but we have to consider also possible regional differences in glacial dynamics.

Corrélation entre les événements glaciaires wisconsiniens de l'est des Grands Lacs et des basses terres du Saint-Laurent. Ces rapports sont régis principalement par les conditions suivantes: 1) Présence ou absence d'un barrage glaciaire à travers les basses terres du Saint-Laurent. 2) Affaissement ou relèvement isostatique du déversoir du lac Ontario en fonction principalement de la surcharge ou de l'allégement glaciaire des basses terres du Saint-Laurent supérieur. 3) Changement de la direction régionale du mouvement glaciaire: traversée des basses terres du Saint-Laurent supérieur, remontée de celles-ci et entrée dans le bassin du lac Ontario. Selon les variations de ces conditions, des changements apparaissent dans le niveau du lac ainsi que dans la composition des tills du bassin du lac Ontario. Une vérification par recoupements de toutes ces interractions confirme la séquence des principaux événements de glaciation et de déglaciation déjà proposée. Toutefois, la chronologie des événements antérieurs aux dates déterminées avec certitude par le 14C peut être réinterprétée au moyen d'une comparaison avec des stratigraphies océaniques. Une réinterprétation possible de certaines fluctuations tardiglaciaires dépend en grande partie de l'exactitude des datations au 14C des coquillages et la justesse de l'interprétation de dépôts semblables aux tills dans les séquences océaniques.

Type de document: Article scientifique
Statut du texte intégral: Autre
Mots-clés libres: Wisconsin glaciogenic events, Upper St. Lawrence Lowland, Glacial dam // Événements glaciaires wisconsiniens, Basses terres du Saint-Laurent, Barrage glaciaire
Sujets: 2. Milieu physique > 2.1. Géologie
2. Milieu physique > 2.2. Physiographie
Date de dépôt: 28 sept. 2016 14:59
Dernière modification: 28 sept. 2016 14:59
URL officiel: http://id.erudit.org/iderudit/1000053ar
URI: http://belsp.uqtr.ca/id/eprint/627

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt
Coopérative de solidarité de la Réserve de la biosphère du Lac-Saint-Pierre
Concepteur de la BELSP : André Barabé, Ph. D.