Bibliothèque Électronique Lac Saint-Pierre

Forêt rare du Lac-Saint-Pierre : Érablière argentée à frêne noir. Écosystème forestier exceptionnel de la région de la Mauricie

Ministère des Ressources naturelles et de la Faune (2010). Forêt rare du Lac-Saint-Pierre : Érablière argentée à frêne noir. Écosystème forestier exceptionnel de la région de la Mauricie. [Publication gouvernementale] DOI: No publication : DEF-204 F-167.

[img]
Prévisualisation
Texte
Ministère des Ressources naturelles et de la Faune_2010_ecosystemes-lac-saint-pierre_A.pdf

Télécharger (451kB) | Prévisualisation

Résumé

L’érablière argentée à frêne noir du lac Saint-Pierre constitue un type de peuplement forestier rare en raison de facteurs anthropiques et de facteurs écologiques. Les érablières argentées étaient autrefois beaucoup plus répandues qu’elles ne le sont aujourd’hui, victimes de 350 ans de colonisation, d’urbanisation et de développement agricole. Même dans leur aire de répartition géographique naturelle, soit le domaine bioclimatique de l’érablière à caryer cordiforme, elles se sont extrêmement fragmentées. Aussi, pour croître, l’érable argenté nécessite des milieux physiques bien particuliers qui sont peu fréquents. Il croît principalement sur des dépôts alluviaux ou des dépôts marins mal drainés et riches. Le pourtour du lac Saint-Pierre, un élargissement du fleuve Saint-Laurent, est bien pourvu en dépôts de ce type, ce qui a certainement favorisé l’établissement de l’érablière argentée dans la région. Le lac Saint-Pierre est déclaré réserve mondiale de la biosphère par l’UNESCO depuis 2000. Il constitue la plus importante plaine d’inondation du Saint-Laurent, et on y trouve plus de 40 % des milieux humides du fleuve. La richesse de sa zone humide en fait une halte importante pour les oiseaux migrateurs. Avec une superficie de 179 ha, l’érablière argentée du lac Saint-Pierre constitue l’une des plus grandes forêts rares connues dans la vallée du Saint-Laurent. Elle a, de surcroît, conservé un bon niveau d’intégrité écologique malgré l’important bassin de population des alentours et le réseau routier à proximité. Elle est en quelque sorte coincée entre l’autoroute 40 et le lac Saint-Pierre. L’empreinte du passage de l’homme y est visible avec les sentiers de chasseurs qui traversent le site et les traces de vieilles coupes observées.

Type de document: Publication gouvernementale
Nombre de pages: 2
Éditeur: Ministère des Ressources naturelles et de la Faune, Direction de l’environnement et de la protection des forêts
Statut du texte intégral: Public
Mots-clés libres: Érablière argentée, Frêne noir, Facteurs écologiques, Facteurs anthropiques, Lac St-Pierre
Sujets: 3. Végétation, milieux humides > 3.6. Forêt
6. Milieu humain
7. Usages
8. Impacts et monitoring
Date de dépôt: 29 sept. 2016 00:25
Dernière modification: 29 sept. 2016 00:25
URL officiel: http://www.mrnf.gouv.qc.ca/forets/connaissances/co...
URI: http://belsp.uqtr.ca/id/eprint/633

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt
Coopérative de solidarité de la Réserve de la biosphère du Lac-Saint-Pierre
Concepteur de la BELSP : André Barabé, Ph. D.