Bibliothèque Électronique Lac Saint-Pierre

Gestion intégrée et durable de la Grande Oie des neiges au Québec : Plan d’action 2005-2010.

Bélanger, L. et Lefebvre, J. (2006). Gestion intégrée et durable de la Grande Oie des neiges au Québec : Plan d’action 2005-2010. [Publication gouvernementale]

[img]
Prévisualisation
Texte
Bélanger_Lefebvre _2005_.oie des neiges_plan d'action 2005-2010_A.pdf

Télécharger (3MB) | Prévisualisation

Résumé

La Grande Oie des neiges est une ressource internationale dont la gestion est très complexe en raison de ses migrations transfrontalières, ce qui se transpose en un nombre élevé d’intervenants et de juridictions (figure 1). À cela s’ajoute l’influence des conditions climatiques annuelles sur la dynamique de la population et de ses habitats (succès reproducteur, récolte par la chasse, productivité végétale des habitats naturels, etc.) et la grande capacité d’adaptation des oies qui doivent composer avec les changements réglementaires sur la chasse et les aires protégées, les changements dans les pratiques agricoles en place, la réglementation sur la chasse, etc. Au Québec, la Grande Oie des neiges fait l’objet d’une gestion serrée basée sur les meilleures données scientifiques et techniques disponibles ainsi que sur la concertation du plus grand nombre d’intervenants possibles. C’est à cette fin que le Comité de gestion intégrée de la Grande Oie des neiges au Québec a été créé en 1996. Il regroupe plus d’une vingtaine de représentants des principaux organismes gouvernementaux et non gouvernementaux en lien avec les diverses facettes de la gestion de cette population tels : Agriculture et Agroalimentaire Canada, l’Association québécoise des groupes d’ornithologues, Canards Illimités Canada, le Conseil pour le développement de l’agriculture du Québec, Environnement Canada (Service canadien de la faune), la Fédération des pourvoiries du Québec, la Fédération québécoise de la faune, la Financière agricole du Québec, la Fondation de la faune du Québec, le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec, le ministère des Ressources naturelles et de la Faune du Québec, l’Union des producteurs agricoles, l’Union québécoise pour la conservation de la nature, l’Université du Québec à Montréal et l’Université Laval. D’autres organisations participent à l’occasion aux ateliers et aux groupes de travail formés selon les divers aspects de la gestion de la population de la Grande Oie des neiges au Québec.

Type de document: Publication gouvernementale
Nombre de pages: 34
Éditeur: Service canadien de la faune, région du Québec, Environnement Canada
Lieu de publication: Québec
Statut du texte intégral: Public
Mots-clés libres: Grande Oie des neiges, Comité de gestion intégrée, Espèces surabondantes, Dégradation de l'habitat, Associées aux activités humaines, Mesures spéciales de conservation
Sujets: 1. Laboratoire de développement durable > 1.1. Développement durable
4. Faune > 4.4. Oiseaux
8. Impacts et monitoring > 8.2. Études de suivi
9. Nouvelles pressions > 9.5. Espèce faunique indigène en expansion
Date de dépôt: 16 oct. 2016 20:00
Dernière modification: 16 oct. 2016 20:00
ISBN: 0-662-49158-0
URI: http://belsp.uqtr.ca/id/eprint/684

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt
Coopérative de solidarité de la Réserve de la biosphère du Lac-Saint-Pierre
Concepteur de la BELSP : André Barabé, Ph. D.