Bibliothèque Électronique Lac Saint-Pierre

Les eaux de ruissellement. Étude typologique et solutions de gestion

Association pour la gestion intégrée de la rivière Maskinongé (2013). Les eaux de ruissellement. Étude typologique et solutions de gestion. [Documents régionaux]

[img]
Prévisualisation
Texte
AGIRM_2013_ruisellement_partie1_typologie_gestion_A.pdf

Télécharger (17MB) | Prévisualisation
[img]
Prévisualisation
Texte
AGIRM_2013_ruisellement_partie2_lac_Matambin_A.pdf

Télécharger (16MB) | Prévisualisation
[img]
Prévisualisation
Texte
AGIRM_2013_ruisellement_partie3_lac_Ville_St-Gabriel_A.pdf

Télécharger (21MB) | Prévisualisation
[img]
Prévisualisation
Texte
AGIRM_2013_ruisellement_partie4_lac_Mandeville_A.pdf

Télécharger (18MB) | Prévisualisation

Résumé

Dans le plan directeur de l’eau approuvé en 2010 par le ministère du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs, L’Association de la Gestion intégrée de la Rivière Maskinongé, AGIR Maskinongé, avait mis en évidence le besoin de documentation sur les impacts des eaux de ruissellement en milieu urbain, et l’avait inscrit dans son plan d’action. Les lacs Matambin, Maskinongé et Mandeville sont trois lacs de la zone de gestion intégrée de l’eau de la rivière Maskinongé ayant subi à des degrés plus ou moins importants des blooms de cyanobactéries. Ces trois lacs sont situés dans des contextes très différents : Le lac Matambin est un lac de villégiature où la densité des habitations, importante, implique des problèmes de gestion dans l’écoulement des eaux, le traitement des eaux usées et même le respect des bandes riveraines ; Le lac Maskinongé est situé en bordure de Ville Saint-Gabriel, qui lui envoie ses eaux de ruissellement, et pendant certaines périodes des eaux de surverses de la station d’épuration ; Le lac Mandeville reçoit les eaux de ruissellement des terres agricoles situées dans son environnement immédiat ; l’agriculture y a été identifiée comme un facteur d’eutrophisation majeur. Ainsi, cette étude permet de considérer trois milieux bien distincts, avec trois problématiques de ruissellement particulières. Au-delà de la caractérisation des eaux de ruissellement, son objectif se place dans une optique de gouvernance, en proposant pour ces lacs des plans d’actions réalistes et concertés qui permettront la prise en compte de la problématique du ruissellement par les acteurs locaux.

Type de document: Documents régionaux
Type de documents régionaux: Document d’orientation
Nombre de pages: 20
Statut du texte intégral: Public
Mots-clés libres: Typologie, Gestion intégrée de l'eau, Urbanisation, Villégiature, Agriculture, Cyanobactéries, Ruissellement, Plan d'action, Acteurs locaux
Sujets: 6. Milieu humain > 6.2. Agriculture
6. Milieu humain > 6.5. Urbanisation
7. Usages > 7.4. Villégiature
8. Impacts et monitoring > 8.1. Qualité de l’eau
Date de dépôt: 12 nov. 2016 15:13
Dernière modification: 03 janv. 2017 17:18
URI: http://belsp.uqtr.ca/id/eprint/709

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt
Coopérative de solidarité de la Réserve de la biosphère du Lac-Saint-Pierre
Concepteur de la BELSP : André Barabé, Ph. D.