Bibliothèque Électronique Lac Saint-Pierre

Biodiversité et acteurs : des itinéraires de concertation

Bouamrane, M. (2006). Biodiversité et acteurs : des itinéraires de concertation. [Documents régionaux]

[img]
Prévisualisation
Texte
Bouamrane_2006_Biodiv-et-acteurs_A.pdf

Télécharger (3MB) | Prévisualisation

Résumé

Depuis trente ans, le Programme MAB, particulièrement à travers le Réseau mondial de réserves de biosphère, entreprend et soutient des études sur les interactions entre les sociétés humaines et les ressources naturelles dans différents contextes culturels et socio-économiques. Une réserve de biosphère est un espace multi-objectifs (conservation, développement économique, formation et recherche scientifique), multi-usages et multiacteurs, qui s’appuie sur un système de zonage lui permettant d’assurer ses fonctions. Les acteurs et les institutions qui interviennent dans cet espace peuvent avoir des relations et intérêts différents par rapport au temps, à la propriété, à la nature et peuvent parfois s’opposer. La Stratégie de Séville recommande d’envisager la gestion de chaque réserve de biosphère essentiellement comme un « pacte » entre la communauté locale et la société dans son ensemble. Plus particulièrement, le grand objectif II de la Stratégie de Séville : Utiliser les réserves de biosphère comme modèles d’aménagement du territoire et lieux d’expérimentation du développement durable recommande au niveau international de « Préparer des lignes directrices pour les problèmes clés que pose la gestion des réserves de biosphère, y compris la résolution des conflits, l’octroi de bénéfices localement, et la participation des partenaires à la prise de décision et à la responsabilité de la gestion. » (II.1.1). La pluralité des objectifs assignés à une réserve de biosphère, la diversité des acteurs, des institutions et de leurs intérêts font des réserves de biosphère des laboratoires de recherche et de formation pour la prévention et la gestion des conflits liés aux enjeux de la conservation et de l’utilisation durable de la biodiversité. Il a donc été jugé stratégique de capitaliser les expériences, les approches culturelles, les pratiques et les méthodes utilisées en matière de dialogue et de concertation dans la mise en place et la gestion des réserves de biosphère du Réseau mondial sous différents contextes socio-économiques et culturels. Cette note technique souhaite amorcer une réflexion sur ces enjeux de conciliation de la conservation et de développement au sein des réserves de biosphère, sur les différents modes de gouvernance mis en place dans les sites et sur leur capacité d’évolution. Les contributions des chercheurs sont divisées en quatre chapitres : le premier traite des enjeux liés à la conservation et à l’utilisation durable de la biodiversité dans les réserves de biosphère, identifie les différents sources et types de conflits. Le second chapitre pose la question du rôle des savoirs scientifiques, propose la création de passerelles entre les chercheurs et les gestionnaires et amorce un premier bilan des approches participatives. Le troisième chapitre introduit l’utilisation d’outils novateurs, testés dans plusieurs réserves de biosphère en Europe et en Afrique, pour faciliter le dialogue et la concertation entre différents acteurs. Enfin, le dernier chapitre propose des pistes de recherche et de formation, en privilégiant une approche comparative et dynamique, afin de mieux comprendre les changements, les facteurs d’innovation et d’apprentissage dans les réserves de biosphère. Ces réflexions devront être enrichies par les contributions de nos partenaires et être approfondies dans les prochaines années par le lancement d’études de cas comparatives dans toutes les régions du monde, en s’appuyant sur la richesse et la diversité des expériences et des pratiques des réserves de biosphère qui participent au Réseau mondial. La Division des sciences écologiques et de la terre, à travers son programme intergouvernemental MAB, souhaite ainsi contribuer de manière substantielle aux enjeux de la gestion de la biodiversité, au sein d’espaces à usages multiples, dans un objectif de développement durable.

Type de document: Documents régionaux
Type de documents régionaux: Livre-revue-journal
Titre de l'événement: Réserves de biosphère - Notes techniques 1 - 2006
Nombre de pages: 81
Statut du texte intégral: Public
Titre de l'événement: Réserves de biosphère - Notes techniques 1 - 2006
Mots-clés libres: Réserves de la biosphère, Zonage, Concertation, Conservation, Développement, Mode de gouvernance, Biodiversité, Acteurs
Sujets: 1. Laboratoire de développement durable
1. Laboratoire de développement durable > 1.5. Société, qualité de vie, santé, sécurité
1. Laboratoire de développement durable > 1.7. Environnement, écologie, écosystème
5. Aménagements > 5.1. Aménagement faunique
5. Aménagements > 5.2. Conservation de l’habitat
Date de dépôt: 25 nov. 2016 15:34
Dernière modification: 25 nov. 2016 15:34
URI: http://belsp.uqtr.ca/id/eprint/785

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt
Coopérative de solidarité de la Réserve de la biosphère du Lac-Saint-Pierre
Concepteur de la BELSP : André Barabé, Ph. D.