Bibliothèque Électronique Lac Saint-Pierre

Rapport d'activités de l’OBV Yamaska dans le cadre du Projet d'acquisition de connaissances sur les eaux souterraines de la Montérégie Est (PACES) 2009-2012

Organisme de bassins versants de la Yamaska (2013). Rapport d'activités de l’OBV Yamaska dans le cadre du Projet d'acquisition de connaissances sur les eaux souterraines de la Montérégie Est (PACES) 2009-2012. [Documents régionaux]

[img]
Prévisualisation
Texte
OBVRY_2013_Rapport_Projet_PACES_A.pdf

Télécharger (1MB) | Prévisualisation

Résumé

De 2009 à 2013, l'OBV Yamaska a participé à une étude visant à acquérir des connaissances sur les eaux souterraines de la Montérégie Est, un territoire qui s’étend sur les bassins versants des rivières Richelieu et Yamaska et de la baie Missisquoi. La zone d’étude comprend les neuf municipalités régionales de comté (MRC) constituant la Conférence régionale des élus Montérégie Est (CRÉ ME), ainsi que des municipalités appartenant à six MRC à l’extérieur de la CRÉ ME. Coordonné par l’Institut national de la recherche scientifique – Centre Eau Terre Environnement (INRS-ETE), le projet d’une durée de quatre ans est financé à 80 % par le Programme d’acquisition de connaissances sur les eaux souterraines du Québec du Ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs (MDDEP). La balance du financement provient de la CRÉ ME, de la Commission géologique du Canada, de l'Institut de recherche et de développement en agroenvironnement, ainsi que de contributions en nature de la part des MRC participantes et de l’ensemble des partenaires. Ce projet et les quatre autres coordonnés par un regroupement universitaire dont l’INRS-ETE fait partie (couvrant des zones d’étude en Abitibi, au Saguenay-Lac-Saint-Jean, en Bécancour et en Mauricie) s’inscrivent dans le cadre d’un engagement du Gouvernement du Québec visant à dresser un portrait de la ressource en eau souterraine du Québec municipalisé, dans le but ultime de la protéger et d’en assurer la pérennité. Ceci permettra aussi de développer les partenariats entre les acteurs de l'eau et les gestionnaires du territoire dans l'acquisition des connaissances sur la ressource en eau souterraine afin de favoriser une saine gestion de la ressource. Ce défi prend toute son importance quand l’on considère que de plus en plus de municipalités dans la zone d’étude s’approvisionnent en eau souterraine. Bien que les municipalités plus populeuses ont plus tendance à s’approvisionner en eau de surface, plus du quart des prises d’eau municipales dans les bassins de la Richelieu, la Yamaska et de la baie Missisquoi sont souterraines et environ cette même proportion de la population de la Montérégie Est s’alimente en eau souterraine, que cette eau provienne d’un réseau municipal ou d'un puits privé.

Type de document: Documents régionaux
Type de documents régionaux: Rapport-statistique
Nombre de pages: 21
Éditeur: Organisme de bassins versants de la Yamaska
Statut du texte intégral: Public
Mots-clés libres: Acquisition de connaissances, Acteurs de l'eau, Gestionnaires du territoire Eaux souterraines, Bassins versants, Rivière Richelieu, Rivière Yamaska, Baie Missisquoi
Sujets: 1. Laboratoire de développement durable > 1.4. Divisions administratives MRC
1. Laboratoire de développement durable > 1.5. Société, qualité de vie, santé, sécurité
1. Laboratoire de développement durable > 1.6. Économie, emplois, biens et services
1. Laboratoire de développement durable > 1.7. Environnement, écologie, écosystème
2. Milieu physique > 2.4. Hydrologie
8. Impacts et monitoring > 8.1. Qualité de l’eau
Date de dépôt: 30 nov. 2016 19:17
Dernière modification: 30 nov. 2016 19:17
URI: http://belsp.uqtr.ca/id/eprint/826

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt
Coopérative de solidarité de la Réserve de la biosphère du Lac-Saint-Pierre
Concepteur de la BELSP : André Barabé, Ph. D.