Bibliothèque Électronique Lac Saint-Pierre

Rapport d’analyse environnementale pour la deuxième phase du projet de reprofilage du chenal Landroche sur le territoire de la Municipalité de Baie-du-Febvre par la Corporation de développement économique de Baie-du-Febvre inc. et la ministre des Ressources naturelles et de la Faune

Ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs (MDDEP) (2010). Rapport d’analyse environnementale pour la deuxième phase du projet de reprofilage du chenal Landroche sur le territoire de la Municipalité de Baie-du-Febvre par la Corporation de développement économique de Baie-du-Febvre inc. et la ministre des Ressources naturelles et de la Faune. [Publication gouvernementale]

[img]
Prévisualisation
Texte
MDDEP_2010_landroche_reprofilage_chenal_2010.pdf

Télécharger (643kB) | Prévisualisation

Résumé

La Corporation de développement économique de Baie-du Febvre inc. ainsi que la ministre des Ressources naturelles et de la Faune désirent réaliser la deuxième et dernière phase du projet de reprofilage du chenal Landroche sur le territoire de la Municipalité de Baie-du Febvre. L’ensemble de ce projet est requis afin de garantir un libre accès au lac Saint-Pierre pour les usagers tout au long de la période navigable et pour promouvoir le développement d’activités d’écotourisme. Ce projet a dû être séparé en deux phases afin de permettre à la Défense nationale de sécuriser les lieux des travaux. En effet, le secteur visé par ce projet est situé près de la zone de tir du ministère de la Défense nationale, ce qui implique que des obus, possiblement actifs, risquent d’être présents dans l’aire de dragage. Toutefois, afin de permettre la réalisation du projet, le ministère de la Défense nationale s’est engagé à sécuriser l’aire de dragage et à réaliser les contrôles et les traitements nécessaires sur les sédiments excavés afin de garantir que ceux-ci soient exempts de tout risque relié aux explosifs. C’est ainsi qu’une première section de 1 400 mètres à partir de la rive (phase 1) a été sécurisée à l’automne 2007. Les travaux de reprofilage sur cette section ont été réalisés à l’hiver 2008 suite à l’émission du décret numéro 112-2008 du 13 février 2008. La deuxième section du chenal, d’une longueur de 1 050 mètres, a été sécurisée à l’automne 2009 et l’initiateur prévoit faire ses travaux de reprofilage sur une période de quatre semaines à l’hiver 2010. La deuxième phase des travaux de dragage se fera sur une superficie d’environ 7 910 mètres carrés afin de retirer un volume total de sédiments estimé à environ 4 300 mètres cubes. Comme lors des travaux de la phase 1, le dragage formera un canal qui atteindra une profondeur d’eau de 1,65 mètre sous le niveau minimum d’étiage sur une largeur de quatre mètres au fond. Les sédiments dragués seront utilisés comme matériel de remblai pour compléter l’aménagement d’un stationnement près de la route 132 utilisable par les visiteurs du Centre d’interprétation de Baie-du-Febvre (CIB). Débuté lors de la phase 1, ce stationnement est situé à la fois sur une terre agricole et en zone inondable. Le 29 janvier 2008, la Commission de protection du territoire agricole du Québec a rendu une décision favorable à la réalisation du projet. De plus, l’initiateur du projet a obtenu une dérogation de la municipalité régionale de comté de Nicolet-Yamaska.

Type de document: Publication gouvernementale
Nombre de pages: 31
Statut du texte intégral: Public
Mots-clés libres: Chenal Landroche, Reprofilage, Développement économique, Accès au lac Saint-Pierre, UXO
Sujets: 3. Végétation, milieux humides
5. Aménagements > 5.4. Baie-du-Febvre
5. Aménagements > 5.6. Projets de mise en valeur
7. Usages > 7.5. Écotourisme
Date de dépôt: 07 févr. 2020 21:15
Dernière modification: 07 févr. 2020 21:15
URI: http://belsp.uqtr.ca/id/eprint/1454

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt
Coopérative de solidarité de la Réserve de la biosphère du Lac-Saint-Pierre
Concepteur de la BELSP : André Barabé, Ph. D.