Bibliothèque Électronique Lac Saint-Pierre

The pitchfork or the fishhook: a multi-stakeholder perspective towards intensive farming in floodplains

Lévesque, A. et Dupras, J. et Bissonnette, J.-F. (2019). The pitchfork or the fishhook: a multi-stakeholder perspective towards intensive farming in floodplains. Journal of Environmental Planning and Management . p. 18. DOI: 10.1080/09640568.2019.1694872.

Ce document n'est pas hébergé sur Bibliothèque Électronique Lac Saint-Pierre.

Résumé

When conservation conflicts occur, the recognition of a plurality of perspectives among the stakeholders makes it possible to better understand the divergences and convergences between the parties. In this research, Q methodology was used to explore different stakeholder views on management issues surrounding intensive farming in the floodplain of Lac Saint-Pierre (Quebec, Canada), a UNESCO biosphere reserve and a RAMSAR conservation site. In recent decades, Lac Saint-Pierre has undergone many changes in its floodplain, notably through the conversion of perennial crops to more intensive annual crops considered incompatible with aquatic life by the conservation community and current agri-environmental laws. This research highlighted three perspectives related to the standing of intensive farming in Lac Saint-Pierre’s floodplain: pro-conservation, pro-agriculture and conflict between agriculture and conservation in the floodplains. This research illustrates the socio-ecological complexity behind intensive farming in floodplains and the need for representativeness of the main perspectives during negotiations between the parties. //

Lorsque des conflits de conservation surviennent, la reconnaissance d'une pluralité de perspectives entre les parties prenantes permet de mieux comprendre les divergences et convergences entre les parties. Dans cette recherche, la méthodologie Q a été utilisée pour explorer les différents points de vue des intervenants sur les questions de gestion entourant l'agriculture intensive dans la plaine inondable du lac Saint-Pierre (Québec, Canada), une réserve de biosphère de l'UNESCO et un site de conservation RAMSAR. Au cours des dernières décennies, le lac Saint-Pierre a subi de nombreux changements dans sa plaine inondable, notamment par la conversion de cultures pérennes en cultures annuelles plus intensives jugées incompatibles avec la vie aquatique par la communauté de la conservation et les lois agroenvironnementales en vigueur. Cette recherche a mis en évidence trois perspectives liées au statut de l'agriculture intensive dans la plaine inondable du lac Saint-Pierre: la pro-conservation, pro-agriculture et conflit entre agriculture et conservation dans les plaines inondables. Cette recherche illustre la complexité socio-écologique de l'agriculture intensive dans les plaines inondables et la nécessité de représentativité des principales perspectives lors des négociations entre les parties.

Type de document: Article scientifique
Statut du texte intégral: Autre
Mots-clés libres: Agri-environment, Conservation conflict, Q methodology, Lac Saint-Pierre, Common-pool resource
Sujets: 1. Laboratoire de développement durable > 1.2. Réserve de la biosphère
1. Laboratoire de développement durable > 1.7. Environnement, écologie, écosystème
6. Milieu humain > 6.2. Agriculture
7. Usages
8. Impacts et monitoring > 8.1. Qualité de l’eau
Date de dépôt: 15 févr. 2020 14:46
Dernière modification: 15 févr. 2020 14:46
URI: http://belsp.uqtr.ca/id/eprint/1464

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt
Coopérative de solidarité de la Réserve de la biosphère du Lac-Saint-Pierre
Concepteur de la BELSP : André Barabé, Ph. D.