Bibliothèque Électronique Lac Saint-Pierre

Avis scientifique sur le statut de la population de grand brochet du lac Saint-Pierre.

Lamoureux, P. et Axelsen, F. et Dumont,, P. et Fournier, H. et Mailhot, Y. et Pomerleau, C. et Portelance, B. (1988). Avis scientifique sur le statut de la population de grand brochet du lac Saint-Pierre. [Publication gouvernementale]

[img]
Prévisualisation
Texte
Lamoureux et al_1988_avis_scientifique_grand brochet_10_A.pdf

Télécharger (698kB) | Prévisualisation

Résumé

La seule pêche de Grand Brochet (Esox lucius) à des fins d’alimentation connue dans la région du lac Saint-Pierre est celle pratiquée par les amérindiens de la réserve d’Odanak sur la rivière Saint-François; elle demeure négligeable. La récolte annuelle par la pêche sportive en eau libre est de 37 tonnes en 1983. Quoiqu’elle ne soit pas documentée pour l’ensemble du lac nous savons que la récolte d’hiver en 1983 est de 6 tonnes à l’un des sites les plus importants de pêche, soit à l’Anse-du-Fort. Le rendement annuel des prises sportives est beaucoup moins élevée au lac Saint-Pierre (1,5 poissons/ha) que dans la région de l’archipel de Montréal (environ 30 poissons/ha) et sur le Haut-Richelieu (12,6 poissons/ha). Au cours de la pêche d’hiver à l’Anse-du-Fort, 26% des pêcheurs préfèrent le Grand Brochet aux autres espèces alors que pour la pêche en eau libre sur le lac Saint-Pierre cette préférence baisse à 9%. La pêche commerciale est interdite depuis 1970. Les prises accidentelles effectuées par les pêcheurs commerciaux sont de 70 tonnes en 1983 et de 104 tonnes en 1986. La majorité de ces captures proviennent de la région de Notre-Dame-de-Pierreville. Les prises sont supérieures à 2 kilogrammes par verveux levé en avril et demeurent inférieures à 0,5 kilogramme au cours du reste de la saison de pêche 1986. L’abondance relative du Grand Brochet dans la communauté ichtyenne en 1985 ressemble à celle observée en 1970. Généralement les poissons de grande taille sont proportionnellement moins nombreux au lac Saint-Pierre que dans la région de Montréal. Cette situation résulterait d’une mortalité élevée plutôt que d’une croissance plus lente. Cependant l’absence de séries temporelles de données ne nous permet pas d’identifier les véritable facteurs responsables de ce phénomène. L’âge moyen de 278 poissons prélevés dans les verveux au printemps 1984 est de 2,5 années.

Type de document: Publication gouvernementale
Nombre de pages: 14
Éditeur: Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation ( MAPAQ), Ministère du Loisir, de la Chasse et de la Pêche (MLCP)
Statut du texte intégral: Public
Mots-clés libres: Pêche sportive, Pêche commerciale, Grand brochet, Population, Lac Saint-Pierre
Sujets: 4. Faune > 4.2. Poisson
7. Usages > 7.1. Pêche
Date de dépôt: 19 août 2016 14:28
Dernière modification: 01 oct. 2020 21:26
URI: http://belsp.uqtr.ca/id/eprint/482

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt
Coopérative de solidarité de la Réserve de la biosphère du Lac-Saint-Pierre
Concepteur de la BELSP : André Barabé, Ph. D.