Bibliothèque Électronique Lac Saint-Pierre

Recherche d'espèces d'oiseaux menacées ou vulnérables à l'île du Milieu et dans le secteur Saint-Barthélemy / Saint-Joseph de Maskinongé

Bourgeois, J. (1993). Recherche d'espèces d'oiseaux menacées ou vulnérables à l'île du Milieu et dans le secteur Saint-Barthélemy / Saint-Joseph de Maskinongé. [Publication gouvernementale]

[img]
Prévisualisation
Texte
Bourgeois_1993_oiseaux_menacés_18_A.pdf

Télécharger (979kB) | Prévisualisation

Résumé

Au Québec, vingt-deux (22) espèces d’oiseaux font partie de la liste des espèces de la faune vertébrée susceptibles d’être désignées menacées ou vulnérables. De ce nombre, dix-neuf (19) espèces fréquentent le corridor du Saint-Laurent. C’est dire l’importance que revêtent la protection et l’aménagement des habitats humides, tant marins que d’eau douce et d’estuaires, dans le maintien de la diversité de notre faune ailée.

Ce projet concerne deux sites exceptionnels pour la sauvagine soient la halte migratoire Saint-Barthélémy/Saint-Joseph de Maskinongé et l’île du Milieu dans l’archipel du lac St-Pierre. Outre son potentiel élevé pour la nidification des canards et l’élevage des couvées, l’île du Milieu est reconnue comme un lieu privilégié pour l’observation des oiseaux, certaines espèces considérées comme visiteurs rares, par exemple l’Ibis falcinelle, le Pygargue à tête blanche, l’Urubu à tête rouge, y étant occasionnellement apperçues (MLCP 1989, Ile du Milieu - Plan d’acquisition d’habitat et d’aménagement faunique). C’est dans ces deux sites visés par le Plan de conservation et de mise en valeur du lac Saint-Pierre et le Plan conjoint sur les habitats de l’Est qu’ont été recherchées six (6) espèces d’oiseaux apparaissant sur la liste des espèces susceptibles d’être désignées menacées ou vulnérables: le Grèbe jougris (Podiceps grisegena), le Grèbe cornu (Podiceps auritus), le Petit Butor (Ixobrychus exilis), le Râle jaune (Coturnicops noveboracensis), le Pic à tête rouge (Melanerpes erythrocephalus) et la Pie-grièche migratrice (Lanius ludoviciarius). Trois de ces espèces, le Grèbe jougris, le Grèbe cornu et le Pic à tête rouge, sont des nicheurs rares au Québec et y ont une distribution restreinte. Le Petit Butor est un nicheur très local et est reconnu vulnérable au Canada par le CSEMDC depuis 1988. La Pie-grièche migratrice est considérée en danger de disparition par ce même organisme depuis 1991. Quant au Râle jaune il est parmi les oiseaux les plus rarement observés et les plus méconnus au Québec, son comportement furtif le dissimulant facilement aux observateurs. L’émission des vocalisations de ces six espèces a été faite au site Saint-Barthélémy/Saint-Joseph de Maskinongé et à l’île du Milieu de manière à déterminer la présence ou l’absence de chaque espèce, et éventuellement sa fréquence dans chaque habitat.

Type de document: Publication gouvernementale
Nombre de pages: 12
Éditeur: Ministère du Loisir, de la Chasse, et de la Pêche, Québec
Statut du texte intégral: Public
Mots-clés libres: Espèces d'oiseaux menacés, Habitats humides, Île du Milieu, Saint-Barthélémy, Saint-Joseph de Maskinongé
Sujets: 4. Faune > 4.4. Oiseaux
5. Aménagements > 5.5. Saint-Barthélemy / Saint-Joseph-de-Maskinongé
8. Impacts et monitoring > 8.3. Espèces menacées
Date de dépôt: 03 juin 2016 01:37
Dernière modification: 02 oct. 2020 19:34
URI: http://belsp.uqtr.ca/id/eprint/92

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt
Coopérative de solidarité de la Réserve de la biosphère du Lac-Saint-Pierre
Concepteur de la BELSP : André Barabé, Ph. D.